Zoom out
Zoom in
Vorherige Seite
1/154
Nächste Seite
Manuel d'utilisation
Hako-Citymaster 1250 (1433.21/.22/.31/.32)
1

Brauchen Sie Hilfe? Stellen Sie Ihre Frage.

Forenregeln

Inhalt der Seiten


  • Page 1

    Manuel d'utilisation

    Hako-Citymaster 1250 (1433.21/.22/.31/.32)



  • Page 2

    Introduction
    Préface
    Chère cliente, cher client,
    nous désirons que les excellentes propriétés de la machine justifient la
    confiance que vous nous avez marqué
    en en devenant son acquéreur.
    Afin de vous garantir un travail en toute
    sécurité avec la machine, veuillez lire le
    chapitre concernant les instructions de
    sécurité avant de mettre celle-ci en
    marche.
    Votre sécurité, tout comme celle des
    autres, dépend essentiellement de
    votre maîtrise de la machine. Avant
    d'utiliser votre appareil pour la première
    fois, veuillez lire son mode d'emploi original, agissez selon son contenu et
    conservez ce dernier pour une utilisation ultérieure ou pour le prochain propriétaire de l'appareil. Celui-ci contient
    toutes les informations importantes
    concernant le fonctionnement, l'entretien et la maintenance. Dans ce mode
    d'emploi, les passages relatifs à votre
    sécurité sont caractérisés par un pictogramme de danger. Votre concessionnaire Hako se tient entièrement à votre
    disposition pour répondre à toutes
    questions supplémentaires concernant
    la machine ou le mode d'emploi.
    2

    Nous insistons sur le fait que vous ne
    pouvez faire valoir aucun droit quelconque en ce qui concerne la réalisation de ce mode d'emploi. Si des
    travaux de réparation sont nécessaires,
    veillez à ce que seules des pièces de
    rechanges d'origine soient utilisées.
    Car seules ces pièces d'origine vous
    garantissent un fonctionnement permanent et fiable de votre machine. Nous
    nous réservons le droit de procéder à
    des modifications dans l'intérêt d'un
    perfectionnement technique.
    Valable à partir de : mars 2012
    Hako-Werke GmbH
    D-23843 Bad Oldesloe
    Hamburger Str. 209-239
    Téléphone : +49 04531 806-0



  • Page 3

    Introduction
    Utilisation du véhicule conforme aux
    dispositions
    LeHako-Citymaster 1250 est une machine polyvalente conçue pour un
    usage communal et industriel tout au
    long de l'année. Comme par exemple :
    balayeuse, tondeuse à gazon, avec utilisation d'une lame chasse-neige et
    d'un épandeur à sable ou sel. Le bloc
    de nettoyage permet de nettoyer
    centres-villes, parkings couverts, parkings souterrains ou places de marché.
    Tout autre usage que celui indiqué précédemment est considéré comme non
    conforme aux dispositions. Tout usage
    non répertorié ci-dessus n'est pas
    contractuel et décharge le constructeur
    de toute responsabilité; dans un tel cas,
    seul l'utilisateur en assume le risque. Le
    respect des conditions de fonctionnement, d'entretien et de maintenance
    prescrites par le fabricant fait partie de
    l'utilisation conforme aux dispositions.
    La machine ne doit être utilisée, entrenue et maintenue que par du personnel
    la connaissant bien et informé des dangers s'y rapportant.
    En raison de sa conception, de sa
    construction, ainsi que dans sa version
    mise en circulation par nos soins, la

    machine répond aux exigences de sécurité et de santé des directives CE
    (voir déclaration de conformité)
    usuelles et fondamentales. En cas de
    modification effectuée sur la machine
    sans nous avoir concertés et en l'absence de certificat de sécurité, cette déclaration perd sa validité. Des
    modifications arbitraires effectuées sur
    la machine excluent toute responsabilité du fabricant pour les dommages en
    résultant.
    Remarques concernant la garantie
    Ce sont les clauses contractuelles
    contenues dans le contrat de vente qui
    s'appliquent. Des dommages ne sont
    pas couverts par la garantie s'ils sont
    dus à l'inobservation des prescriptions
    relatives à l'entretien et à la maintenance. Les travaux de maintenance
    doivent être exécutés par un centre de
    service après-vente homologué Hako
    et être confirmés dans le „carnet de
    maintenance„ qui fait preuve de garantie. Sont exclus de la garantie : l'usure
    naturelle et les dommages dus à l'effort
    excessif, aux fusibles défectueux, à un
    traitement inadéquat ou à des modifications non autorisées. Les droits à la ga-

    rantie expirent en outre quand des
    dommages produits sur la machine proviennent de pièces et d'accessoires
    n'étant pas expressément autorisées
    par nous ou sont dus au non-respect de
    prescriptions de maintenance.
    Réception de la machine
    Dès l'arrivée de la machine, nous vous
    invitons à constater si la machine a subi
    des dommages dûs au transport. Vous
    serez dédommagé si vous les faites immédiatement confirmer par liste de fret
    le transporteur et nous envoyez la déclaration de dommages avec le bulletin
    d'expédition à notre partenaire commercial autorisé.
    Dispositions relatives à l'immatriculation
    Le Hako-Citymaster 1250 est une machine polyvalente (tracteur agricole ou
    forestier) au sens de la directive
    2003/37/CE.
    Le fabricant établit un certificat de
    conformité au type communautaire
    (COC). Sur cette base, l'organisme
    agréé local établit le certificat d'homologation (carte grise).
    3



  • Page 4

    Introduction
    Le Hako-Citymaster 1250 doit être homologué et doté d'une plaque d'immatriculation afin de pouvoir être utilisé sur
    les voies, chemins et parcs publics.
    Une boîte de premiers secours, un
    triangle de signalisation ainsi que l'autorisation d'exploitation doivent accompagner le véhicule s'il est utilisé sur les
    voies, chemins et parcs publics, ce
    conformément aux prescriptions d'homologation des véhicules. Le Hako-Citymaster 1250 est soumis à un contrôle
    technique régulier, conformément à
    l'article 29 des prescriptions d'homologation des véhicules (tous les 2 ans).
    Dans le cas où des ajouts ou
    des transformations influençant les déclarations de l'autorisation d'exploitation et non
    mentionnées dans celle-ci sont
    effectués sur le Hako-Citymaster 1250, elle n'est plus valable. La couverture de l'assurance et l'imposition sur le
    véhicule deviennent caduques.
    Pour obtenir une nouvelle autorisation d'exploitation, présenter le véhicule à un expert
    4

    reconnu officiellement qui établira une nouvelle expertise.
    Ces modifications devront être
    mentionnées dans le certificat
    correspondant par le centre
    d'homologation.
    Par la déclaration de conformité CE, le fabricant déclare que
    les équipements portés et les
    superstructures autorisées par
    Hako respectent les dispositions de la directive
    2006/42/CE



  • Page 5

    Introduction
    Permis de conduire
    Conformément au droit à la conduite, le
    Citymaster peut être conduit comme
    machine de travail polyvalente (tracteur) moyennant les classes de permis
    de conduire suivantes :
    • Classe B et BE : véhicules de
    max. 3,5 t et remorque de max. 750
    kg (poids total autorisé) ou remorque
    du poids à vide du véhicule tracteur
    max., dans la mesure où un poids total autorisé de 3,5 tonnes est respecté pour la remorque
    • Classe C et C1 : véhicules de plus de
    3,5 t avec remorque de max. 750 kg
    • Classe CE : véhicules de plus de
    3,5 t avec remorque de plus de 3,5 t
    (mais seulement jusqu'au tonnage
    total autorisé par le fabricant)

    5



  • Page 6

    Table de matières
    Préface . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    Utilisation du véhicule
    conforme aux dispositions . . .
    Remarques
    concernant la garantie . . . . . .
    Réception de la machine . . . .
    Dispositions relatives à
    l'immatriculation . . . . . . . . . . .
    Permis de conduire . . . . . . . .
    1
    1.1
    1.2
    1.3
    1.4
    1.5
    1.6
    1.7
    1.8
    1.9

    6

    2

    2
    2.1

    3
    2.2
    3
    3
    3
    5

    Informations de sécurité . . . 9
    Pictogrammes de sécurité
    et d'avertissements . . . . . . . . 9
    Remarques d'ordre général . 10
    Indications relatves
    au fonctionnement . . . . . . . . 10
    Instructions relatives
    à la maintenance . . . . . . . . . 12
    Équipements portés . . . . . . . 13
    Dangers particuliers . . . . . . . 14
    Installation
    d'appareils électriques . . . . . 15
    Informations relatives
    à l'environnement . . . . . . . . . 16
    Plaques posées
    sur la machine . . . . . . . . . . . 17

    2.3
    2.3.1
    2.3.2
    2.3.3
    2.3.4
    2.3.5
    2.4
    2.4.1
    2.4.2
    2.4.3
    2.4.4
    2.4.5
    2.4.6
    2.4.7
    2.4.8

    Commande . . . . . . . . . . . . .
    Vue d'ensemble
    du véhicule avant . . . . . . . . .
    Vue d'ensemble
    du véhicule arrière . . . . . . . .
    Description des fonctions . . .
    Hako-Citymaster 1250
    avec système de balayage. .
    Hako-Citymaster 1250
    avec système de nettoyage .
    Hako-Citymaster 1250
    pour le mode transport . . . . .
    Triangle d'attelage frontal. . .
    Nettoyeur à haute pression .
    Éléments de commande
    dans la cabine . . . . . . . . . . .
    Vue d'ensemble
    de la cabine . . . . . . . . . . . . .
    Pupitre de commande
    colonne de direction . . . . . . .
    Bloc de commande droit. . . .
    Bloc de commande gauche .
    Pupitre
    de commande de plafond. . .
    Pédales . . . . . . . . . . . . . . . .
    Pare-soleil . . . . . . . . . . . . . .
    Outil auxiliaire. . . . . . . . . . . .

    26
    26
    27
    28
    28
    28
    29
    29
    29
    30
    30
    31
    35
    42
    43
    48
    50
    51

    2.4.9 Siège du conducteur . . . . . .
    2.5
    Éléments de commande
    sur le véhicule . . . . . . . . . . .
    2.5.1 Rétroviseurs extérieurs . . . .
    2.5.2 Fermeture à genouillère
    de la benne. . . . . . . . . . . . . .
    2.5.3 Béquilles de sécurité . . . . . .
    2.5.4 Raccord d'eau
    pour le nettoyage
    de la turbine . . . . . . . . . . . . .
    2.5.5 Ouvrir la trappe de sol
    et le tuyau d'eau
    de circulation . . . . . . . . . . . .
    2.5.6 Branchements pour
    le circuit hydraulique,
    l'eau et l'installation
    électrique . . . . . . . . . . . . . . .
    2.5.7 Branchements à l'avant . . . .
    2.5.8 Branchements à l'arrière . . .
    2.5.9 Nettoyeur
    à haute pression (option) . . .

    60

    3
    3.1
    3.2
    3.3

    62
    62
    62
    63

    Fonctionnement . . . . . . . . .
    Séance d'instructions . . . . . .
    Avant la mise en service . . .
    Démarrer le véhicule . . . . . .

    52
    54
    54
    55
    55

    56

    57

    58
    58
    59



  • Page 7

    Table de matières
    3.4
    3.5
    3.6
    3.6.1
    3.6.2
    3.6.3

    3.7
    3.8
    3.9
    3.10
    3.11
    3.11.1
    3.11.2
    4
    4.1

    Travaux effectués avec
    le système de nettoyage . . .
    Travaux effectués avec
    le système de nettoyage . . .
    Garer le véhicule . . . . . . . . .
    Le garer en fin de travail. . . .
    Garer le véhicule pendant
    les pauses de travail. . . . . . .
    Garer le véhicule
    en cas d'apparition
    de dérangements. . . . . . . . .
    Remplir le réservoir
    d'eau propre . . . . . . . . . . . . .
    Remplir d'eau
    de circulation . . . . . . . . . . . .
    Vider la benne à déchets . . .
    Nettoyer le véhicule . . . . . . .
    Remorquage
    et transport du véhicule . . . .
    Remorquage. . . . . . . . . . . . .
    Transport . . . . . . . . . . . . . . .

    65
    66
    69
    69
    69

    69
    70
    70
    71
    72
    73
    73
    74

    Équipements portés. . . . . . 75
    Structure
    du système de balayage . . . 75
    4.1.1 Montage de l'unité
    de balayage . . . . . . . . . . . . . 75

    4.1.2 Montage
    de la benne à déchets . . . . . 79
    4.2
    Structure
    du système de nettoyage . . . 83
    4.2.1 Montage du bloc
    de nettoyage. . . . . . . . . . . . . 83
    4.3
    Structure
    de la plate-forme de
    chargemente et
    du triangle d'attelage frontal . 85
    4.3.1 Montage de la plate-forme
    de chargement . . . . . . . . . . . 85
    4.3.2 Montage du triangle
    d'attelage frontal . . . . . . . . . . 87
    4.4
    Ballastage. . . . . . . . . . . . . . . 88
    4.4.1 Calcul du ballastage . . . . . . . 89
    5

    Données techniques . . . . . 92

    6
    6.1

    Maintenance et entretien . . 98
    Maintenance
    du système Hako . . . . . . . . . 99
    Justification
    de maintenance . . . . . . . . . 100
    Plan de maintenance . . . . . 101

    6.2
    6.3

    6.4
    Moteur . . . . . . . . . . . . . . . . 114
    6.4.1 Contrôler le niveau
    d'huile du moteur . . . . . . . . 115
    6.4.2 Remplacer l'huile
    de moteur et le filtre
    de l'huile de moteur . . . . . . 116
    6.5
    Circuit du carburant . . . . . . 117
    6.5.1 Mettre du carburant . . . . . . 118
    6.5.2 Contrôler
    le séparateur d'eau. . . . . . . 118
    6.5.3 Remplacer
    le filtre de carburant . . . . . . 118
    6.6
    Filtre à air . . . . . . . . . . . . . . 119
    6.6.1 Affichage d'entretien. . . . . . 120
    6.6.2 Nettoyer
    la cartouche filtrante . . . . . . 120
    6.6.3 Remplacer
    la cartouche de sécurité . . . 120
    6.6.4 Préfiltre et éjecteur
    de poussière. . . . . . . . . . . . 120
    6.7
    Circuit de refroidissement. . 121
    6.7.1 Nettoyage du circuit
    de refroidissement . . . . . . . 122
    6.7.2 Plaque de recouvrement
    pour le service hivernal . . . 122
    6.7.3 Rajouter du liquide
    de refroidissement . . . . . . . 123
    7



  • Page 8

    Table de matières
    6.7.4 Vidanger le fluide
    de refroidissement . . . . . . .
    6.8
    Circuit hydraulique . . . . . . .
    6.8.1 Remettre l'huile à niveau . .
    6.8.2 Remplacement du filtre
    d'aspiration retour. . . . . . . .
    6.8.3 Remplacer
    l'huile hydraulique. . . . . . . .
    6.9
    Circuit d'eau propre . . . . . .
    6.9.1 Remplir le réservoir
    d'eau propre . . . . . . . . . . . .
    6.9.2 Nettoyer
    la cartouche filtrante . . . . . .
    6.9.3 Vider l'eau propre . . . . . . . .
    6.9.4 Nettoyer les buses
    de pulvérisation . . . . . . . . .
    6.10 Système de balayage. . . . .
    6.10.1 Régler
    la trace de balayage . . . . . .
    6.10.2 Régler la pression
    au sol des balais. . . . . . . . .
    6.10.3 Régler le suceur . . . . . . . . .
    6.10.4 Régler le dispositif
    de verrouillage . . . . . . . . . .
    6.11 Bloc de nettoyage. . . . . . . .
    6.11.1 Remplacer les brosses. . . .
    6.11.2 Régler les bavettes. . . . . . .
    8

    124
    125
    126
    126
    127
    128
    129
    129
    129
    129
    130
    131
    131
    131
    131
    132
    132
    133

    6.11.3 Remplacer les bavettes . . .
    6.11.4 Nettoyage
    des cartouches . . . . . . . . . .
    6.11.5 Régler le dosage . . . . . . . .
    6.12 Benne à déchets . . . . . . . .
    6.12.1 Béquille de sécurité . . . . . .
    6.12.2 Contrôler le joint
    du volet arrière . . . . . . . . . .
    6.12.3 Nettoyer les filtres fins . . . .
    6.12.4 Nettoyer
    la turbine d'aspiration . . . . .
    6.12.5 Remplir
    d'eau de circulation . . . . . .
    6.12.6 Relever la benne
    avec une pompe à mai . . . .
    6.13 Climatisation. . . . . . . . . . . .
    6.13.1 Remplacer
    le filtre à air de la cabine . .
    6.13.2 Mettre le liquide de
    refroidissement à niveau . .
    6.13.3 Ventilateur
    du condenseur . . . . . . . . . .
    6.13.4 Groupe de climatisation . . .
    6.14 Roues
    et système de freinage . . . .
    6.14.1 Changement de roue . . . . .

    133
    134
    135
    136
    137
    137
    137
    137
    137
    137
    138

    6.14.2 Contrôler la pression
    de gonflage du pneu. . . . . .
    6.14.3 Ajouter du liquide de frein. .
    6.15 Lave-glace . . . . . . . . . . . . .
    6.15.1 Ajouter de l'eau . . . . . . . . .
    6.16 Circuit électrique. . . . . . . . .
    6.16.1 Fusibles carte
    des circuits imprimés . . . . .
    6.16.2 Relais carte
    de circuits imprimés . . . . . .
    6.16.3 Fusibles boîte électrique . .
    6.16.4 Relais boîte électrique . . . .
    6.16.5 Fusibles commande
    vanne proportionnelle. . . . .
    6.16.6 Relais commande
    vanne proportionnelle. . . . .
    6.17 Plan de graissage. . . . . . . .

    142
    143
    144
    144
    145
    145
    146
    147
    147
    148
    148
    149

    139
    139
    140
    140
    141
    142

    Déclaration
    de conformité
    pour la CEE

    153



  • Page 9

    Informations de sécurité
    1

    Informations de sécurité

    1.1

    Pictogrammes de sécurité et
    d'avertissements
    Tous les passages du mode d'emploi
    concernant votre sécurité, celle de l'appareil et de l'environnement sont caractérisés par les pictogrammes
    d'avertissement suivants :
    Pictogramme

    Dommage pour ...

    Définition

    Consignes de sécurité

    des personnes
    ou des choses

    Instructions de sécurité visant à éviter des situations
    dangereuses qui pourraient survenir par le respect incorrect ou le non-respect d'instructions ou d'étapes de
    travail prescrites.

    Remarque

    la machine

    Remarques importantes concernant le maniement de
    l'appareil en vue de conserver son aptitude à l'emploi.

    Risque pour
    l'environnement

    l'environnement

    Risque pour l'environnement dû à l'emploi de substances pouvant mettre en danger la santé et l'environnement.

    9



  • Page 10

    Informations de sécurité
    1.2
    Remarques d'ordre général
    • Outre les remarques contenues
    dans ce mode d'emploi, vous êtes
    tenus de respecter les prescriptions
    générales de sécurité et de prévention des accidents du législateur.
    • Avant de mettre la machine en service, vous devez lire attentivement le
    mode d'emploi qui vous a été remis
    ainsi que les autres manuels séparés concernant les appareils supplémentaires ou équipements
    auxiliaires et en tenir compte sous
    toutes leurs formes pendant le travail.
    • La machine ne doit être utilisée, entretenue et réparée que par du personnel formé par des spécialistes de
    chez Hako.
    • Nous vous recommandons de lire
    très minutieusement les instructions
    de sécurité. Car ce n'est qu'avec des
    connaissances spéciales exactes
    que vous pourrez éviter des erreurs
    en utilisant la machine et que vous
    pourrez garantir son fonctionnement
    irréprochable.
    • Le mode d'emploi doit être toujours
    présent sur le lieu d'utilisation de la
    machine, nous conseillons donc de
    10









    le conserver soigneusement sur
    celle-ci.
    En cas de vente ou de location de la
    machine, ces documents, ainsi que
    les documents de son immatriculation doivent être remis au nouveau
    propriétaire/utilisateur. Faites-vous
    confirmer la remise de ces documents !
    Les plaques indicatrices apposées
    sur la machine donnent des informations importantes pour la faire fonctionner sans danger. Les
    pictogrammes non lisibles ou qui
    n'existent plus doivent être remplacés.
    Le document d'immatriculation
    (carte grise) et le mode d'emploi
    doivent toujours se trouver sur le lieu
    d'utilisation de la machine, nous
    conseillons donc de les conserver
    soigneusement dans la cabine du
    conducteur.
    En termes de sécurité, les pièces de
    rechange doivent être originales.

    1.3













    Indications relatves au fonctionnement
    LeHako-Citymaster 1250 est équipé
    d'une cabine de sécurité (ROPS =
    structure de protection contre le renversement) selon la directive
    86/298/CEE.
    Contrôler la sécurité de fonctionnement de la machine avant chaque
    mise en service ! Éliminer immédiatement les pannes !
    Assurez-vous d'avoir une boîte de
    premiers secours d'urgence et un
    triangle de signalisation lorsque
    vous utilisez la machine.
    Avant de commencer à travailler,
    l'utilisateur doit se familiariser avec
    tout les équipements, éléments de
    commande et de manipulation ainsi
    qu'avec leurs fonctions ! Il est trop
    tard pour le faire pendant l'emploi de
    la machine !
    L'efficacité de la direction et des
    freins doit être contrôlée quotidiennement dans un lieu sûr avant de
    commencer à travailler.
    Vous devez porter des chaussures
    stables et antidérapantes quand
    vous utilisez la machine.
    Ne passer avec la machine que sur



  • Page 11

    Informations de sécurité














    les surfaces autorisées par l'entrepreneur ou son mandataire.
    Ne pas utiliser les pneus comme
    marchepied - risque de glisser !
    Faites attention aux tiers et surtout
    aux enfants quand vous utilisez la
    machine.
    La machine ne convient pas pour
    l'élimination de liquides, poussières
    ou matériaux dangereux, inflammables ou explosifs.
    Afin d'empêcher son emploi non-autorisé, enlevez la clé de contact.
    Avant d'utiliser la machine équipée
    de ses dispositifs de travail, vérifiez
    que son état est réglementaire et
    qu'elle fonctionne en toute sécurité.
    Si ceci n'est pas le cas, elle ne doit
    pas être utilisée.
    Avant sa mise en service, régler le
    siège du conducteur ainsi que les rétroviseurs de manière à avoir une visibilité complète sur la route et la
    zone de travail à l'arrière !
    Pour des raisons de sécurité, le
    siège du conducteur est équipé d'un
    contacteur de siège dont la fonction
    ne doit pas être contournée.
    Ne démarrer le véhicule, le faire rouler et l'arrêter qu'assis sur le siège !

    • L'emploi de la machine dans des
    secteurs exposés aux explosions est
    interdit.
    • Couper systématiquement tous les
    entraînements avant de démarrer le
    moteur.
    • Ne pas laisser tourner le moteur
    dans un espace clos. Risque
    d'intoxication !
    • Il est interdit d'emmener des personnes.
    • Il est interdit de séjourner dans des
    zones dangereuses (par exemple
    dans la zone d'inflexion des équipements portés, sous la benne à déchets levée, le véhicule tracteur et la
    remorque).
    • La vitesse de déplacement doit toujours être adaptée aux conditions
    environnantes et au chargement.
    Eviter de prendre des virages
    brusques en montée ou en descente
    et en parcours perpendiculaires.
    Risque de renversement dans les
    endroits inclinés !
    • Ne jamais dépasser le poids total admissible ainsi que le poids total de
    traction de la machine et la charge
    de la remorque ; en aucun cas dépasser les charges admissibles des










    essieux. Contrôler fréquemment le
    niveau de remplissage de la benne.
    Si la visibilité est réduite et notamment si vous reculez, il est nécessaire de faire appel à une deuxième
    personne qui guidera le conducteur.
    Cette personne doit toujours se trouver dans le champ visuel de celui-ci.
    Arrêter le moteur et attendre l'arrêt
    complet du ventilateur aspirant avant
    de retirer des détritus dans un tuyau
    bouché ou de poser le flexible d'aspiration manuelle.
    Ne relever la benne qu'à proximité
    immédiate du conteneur. Ne pas balayer si celle-ci est relevée.
    Lors du basculement de la benne,
    placer le Hako-Citymaster 1250 sur
    une surface suffisamment portante
    et horizontale ! Il est interdit de rouler
    avec la benne relevée ! Avant de la
    baisser, vérifier que personne ne se
    trouve dans la zone de danger !
    Prenez en considération le fait qu'un
    véhicule à direction articulée ne
    tourne pas de la même manière
    qu'une voiture. Des mouvements de
    conduite brusques effectués à vitesse élevée ou des virages pris à vitesse élevée peuvent faire basculer
    11



  • Page 12

    Informations de sécurité
    le Hako-Citymaster 1250.
    • Dans les conditions normales d'utilisation, ne pas arrêter le moteur lorsqu'il tourne à un régime élevé, le
    couper uniquement en cas de
    panne.
    • Serrer le frein à main avant de quitter
    le véhicule.
    • L'une des deux portières latérales
    sert de sortie de secours.
    • Ne pas couper le moteur lorsque les
    équipements portés sont branchés.
    • Éteindre les phares de travail, les
    balais circulaires et le suceur avant
    de se déplacer sur la voie publique.
    • La vitesse de remorquage ne doit
    pas excéder 2 km/h et le temps de
    remorquage ne doit pas excéder
    30 minutes Distance de remorquage = 1 km.
    • Utiliser uniquement la machine sur
    des surfaces planes d'une pente ascendante maximale de 12% (avec le
    poids total de traction admissible).

    1.4









    12

    Instructions relatives à la
    maintenance
    Les utilisateurs doivent effectuer des
    travaux de maintenance quotidiens
    et hebdomadaires. Pour tous les
    autres travaux de maintenance,
    veuillez vous adresser au concessionnaire de service Hako le plus
    proche.
    Les travaux de maintenance ainsi
    que les intervalles de maintenance
    prescrits dans le mode d'emploi
    doivent être respectés.
    Débrancher et laisser refroidir le moteur avant d'effecteur des travaux de
    nettoyage et de maintenance. Vous
    pouvez vous brûler si vous entrez en
    contact avec des surfaces
    brûlantes ! Serrer le frein de parking,
    enlever la clé et s'assurer que le véhicule ne puisse pas être démarré
    par erreur et ne puisse être déplacé
    involontairement.
    Pour les travaux de nettoyage et de
    maintenance, utiliser de l'outillage
    adéquat.
    En raison du règlement de prévention des accidents, un spécialiste
    doit s'assurer à intervalles adéquats
    (nous recommandons au moins une












    fois par an) de l'état de sécurité de la
    machine en contrôlant les modifications effectuées ou son maintien en
    bon état.
    Les pièces de rechange doivent au
    moins répondre aux prescriptions
    techniques fixées par le fabricant !
    Ceci est garanti par les pièces de rechange d'origine.
    Dans le cas de travaux d'entretien
    effectués sous la benne soulevée,
    toujours apporter les béquilles de sécurité de la benne à la position supérieure et les fixer.
    Le nettoyage des composants électriques et électroniques et du comportiment moteur de la machine
    avec un nettoyeur à haute pression
    ou un éjecteur à jet de vapeur est interdit.
    N'effectuer la maintenance qu'en utilisant l'accès par les portes d'habillage latérales.
    Si le Hako-Citymaster 1250 est levé
    avec un cric, il faut en plus l'étayer
    selon les règles de sécurité.
    Personne ne doit se trouver sur un
    Hako-Citymaster 1250 sur cric ou
    soulevé.
    Ne pas enlever, installer ou réparer



  • Page 13

    Informations de sécurité











    de pneu sur une jante. Contacter un
    spécialiste qui dispose du personnel
    qualifié et des outils adaptés pour ce
    genre d'opération.
    Ne pas effectuer de travaux de soudure, de perçage, de sciage et de
    meulage sur les éléments du cadre.
    Les pièces endommagées ne
    doivent être remplacées que par un
    atelier spécialisé Hako.
    N'utiliser que des fusibles d'origine.
    En utilisant des fusibles à valeur trop
    forte, vous pouvez endommager
    l'installation électrique. Risque d'incendie.
    Soumettre régulièrement à un
    contrôle approfondi les systèmes de
    freinage ! Tout réglage ou toute réparation effectué(e) sur le dispositif
    de freinage ne peut être effectué(e)
    que par des ateliers équipés Hako
    ou auprès de services de freins autorisés.
    Avant d'effectuer des travaux de réparation sur le circuit hydraulique,
    descendre les équipements portés
    et enlever la pression du circuit hydraulique.
    Soumettre régulièrement le circuit
    hydraulique à un contrôle









    approfondi ! Tout réglage ou toute
    réparation sur le circuit hydraulique
    ne peut être effectué(e) que par des
    ateliers équipés Hako.
    Des liquides s'écoulant à haute pression (carburant, huile hydraulique)
    peuvent pénétrer dans l'épiderme et
    causer de graves blessures. Le cas
    échéant, se rendre immédiatement
    chez un médecin afin d'éviter une infection. Prudence à la vidange
    d'huile brûlante - risque de brûlure !
    Mettre le circuit hydraulique hors
    pression avant de déconnecter ses
    flexibles. Avant de remettre en pression, s'assurer du parfait état de ces
    derniers. Il est difficile de détecter de
    petites fuites d'huile hydraulique;
    aussi, dans cet objectif, utiliser une
    pièce en carton ou en bois.
    Contrôler régulièrement la tuyauterie
    souple hydraulique. La remplacer si
    elle est endommagé ou trop ancienne. Les flexibles remplacés
    doivent être conformes aux exigences techniques du fabricant.
    Avant de charger la machine sur un
    véhicule ou une remorque, lors de
    travaux de maintenance et de réparation, fixer impérativement la direc-

    tion articulée avec la languette de
    sécurité.
    1.5
    Équipements portés
    • Seuls les équipements portés autorisés par le fabricant peuvent être utilisés. Nous ne sommes pas
    responsables des dommages causés par l'usage d'équipements portés et d'accessoires non autorisés.
    • Suivre les remarques mentionnés
    dans leurs modes d'emploi.
    • Ceux-ci, les remorques ainsi que la
    charge utile (par exemple une benne
    pleine) influencent la conduite, le
    braquage, le freinage et la stabilité
    du véhicule. Le conducteur doit en
    tenir compte pour garder une bonne
    tenue de route et un freinage efficace !
    • Si des équipements masquent les
    dispositifs d'éclairage extérieurs de
    la machine ou si l'écart maximal
    entre les phares extérieurs fixé par
    les prescriptions d'homologation des
    véhicules (StVZO) est dépassé, y remédier (voir fiche technique pour
    équipements portés (StVZO, article 30), explications 11 et 12).
    • Utiliser uniquement les supports de
    13



  • Page 14

    Informations de sécurité










    14

    stationnement prévus pour les équipements portés et les superstructures.
    Risque de blessure à l'accouplement
    d'équipements portés et de remorques sur le Hako-Citymaster
    1250. Faire particulièrement attention à la zone située entre le HakoCitymaster 1250 et l'équipement
    porté/la remorque. Ne fixer les équipements /remorques qu'aux dispositifs prévus à cet effet.
    Personne ne doit séjourner entre le
    Hako-Citymaster 1250 et l'équipement porté/la remorque sans avoir
    auparavant bloquer le Hako-Citymaster 1250 contre un déplacement
    inopiné par le frein de parking ou des
    cales.
    En cas de trajets avec équipements
    relevés, ne pas activer le levier de
    commande de relevage. Abaisser
    les équipements avant de quitter le
    Hako-Citymaster 1250.
    En cas de trajets avec équipements
    relevés, activer la sécurité de transport sur l'attelage.
    Lorsque vous raccordez des équipements portés au circuit hydraulique,
    veillez à les raccorder au bon rac-

    cord. Un raccordement inversé peut
    avoir pour conséquence une fonction inversée, à savoir un mouvement vers la gauche au lieu d'un
    mouvement vers la droite. Risque
    d'accident.
    • L'adjonction d'équipements à l'avant
    ou à l'arrière ne doit en aucun cas
    causer un dépassement du poids total autorisé, du poids autorisé sur les
    essieux ainsi que de la portance des
    pneus. L'essieu avant et l'essieu arrière ainsi que la combinaison de
    traction (véhicule porteur polyvalent
    et remorque) de la machine doivent
    toujours être chargés avec au moins
    20% du poids à vide. Assurez-vous
    avant l'achat de la machine que ces
    conditions sont bien remplies en pesant celle-ci et les équipements.
    • Veillez toujours à ce que le poids sur
    l'essieu avant soit suffisant avant de
    monter des équipements sur l'essieu
    arrière, ajouter du lest si nécessaire.
    La manœuvrabilité de la machine
    doit rester la même.
    • En cas de montage d'équipements
    frontaux d'un poids supérieur à 160
    kg, veillez à ce que le poids sur l'essieu arrière soit suffisant, ajouter du






    lest si nécessaire. L'efficacité de freinage doit rester la même.
    En cas de lest, tenir compte de la
    portance des pneus et veiller à avoir
    une pression suffisante.
    Fixez les équipements uniquement
    avec les dispositifs prévus à cet effet.
    Une attention particulière est requise
    lors du montage des équipements.
    Ne mettre la machine en service que
    si tous les dispositifs de protection
    sont posés et mis en position de protection.

    1.6
    Dangers particuliers
    Dispositifs de protection
    • Ne jamais utiliser le Hako-Citymaster 1250 sans ses équipements de
    protection efficaces. (à savoir tous
    les habillages de parois, y compris
    l'habillage des portes arrière).
    Ravitaillement en carburant
    • Il est conseillé d'être prudent quand
    vous maniez du carburant - risque
    élevé d'incendie !
    • Ne vous trouvez à proximité de
    flammes et d'étincelles inflammables
    quand vous mettez du carburant.
    • Ne pas fumer ! Arrêter le moteur, en-



  • Page 15

    Informations de sécurité
    lever la clé de contact et activer le
    frein à main avant de mettre du carburant.
    • Ne pas jamais mettre de carburant
    dans un local clos ! Essuyer tout de
    suite le carburant renversé.
    Installation électrique
    • N'utiliser que des fusibles d'origine à
    ampérage prescrit.
    • En cas de pannes dans l'installation
    électrique, débrancher immédiatement la machine et éliminer la
    panne.
    • Les travaux à réaliser sur l'installation électrique ne doivent être effectués que par un spécialiste et en
    respectant les règles de l'électrotechnique.
    • Débrancher systématiquement le
    pôle négatif de la batterie lors des
    travaux sur l'installation électrique.
    • L'installation électrique de la machine doit être régulièrement inspectée/contrôlée. Les vices, comme les
    raccordements lâches ou des câbles
    endommagés, doivent immédiatement être éliminés.
    • Respecter les instructions d'emploi
    du fabricant de batteries.
    • Ne pas poser d'objets ou d'outils mé-

    talliques sur les batteries - risque de
    court-circuit !
    • Prudence à la manipulation d'acide
    pour batterie : corrosif
    • Lors du chargement des batteries,
    l'aération doit être suffisante dans la
    zone de chargement. – Risque d'explosion !
    1.7

    Installation d'appareils électriques
    Le véhicule est équipé de composants
    et d'éléments électroniques dont la
    fonction peut être influencée par des
    émissions électromagnétiques d'autres
    appareils. Ces influences peuvent entraîner des mises en danger de personnes si vous ne suivez pas les
    consignes de sécurité suivantes :
    Si des dispositifs et / ou des composants électriques et électroniques ont
    été installés ultérieurement dans la machine, avec raccordement au réseau
    embarqué, l'utilisateur doit vérifier sous
    sa propre responsabilité si cette installation provoque des perturbations de
    l'électronique du véhicule ou d'autres
    composants, le cas échéant, un nouveau contrôle de réception est nécessaire.

    Il faut surtout veiller à ce que les éléments électriques et électroniques installés ultérieurement répondent à la
    directive 89/336/CE sur la compatibilité
    électromagnétique dans sa version valable et qu'ils portent la marque CE.
    De plus, les exigences suivantes
    doivent être notamment remplies en
    cas d'installation ultérieure de systèmes de communication mobiles (p.
    ex. radio, téléphone) :
    • Seuls des appareils homologués
    conformément aux règlements nationaux en vigueur (p. ex. homologation BZT en République fédérale
    d'Allemagne) sont autorisés à être
    installés.
    • L'installation de l'appareil doit être
    fixe.
    • Utiliser votre téléphone portable seulement après avoir stoppé le véhicule et via une antenne extérieure
    séparée.
    • L'émetteur ne doit pas être installé
    dans le même espace que l'électronique du véhicule.
    • Veiller à une installation correcte de
    l'antenne avec une bonne connexion
    à la masse entre l'antenne et celle du
    véhicule.
    15



  • Page 16

    Informations de sécurité
    1.8










    16

    Informations relatives à
    l'environnement
    Des connaissances suffisantes sont
    indispensables pour employer en
    toute sécurité des matières pouvant
    mettre en danger la santé et l'environnement
    Lors de l'élimination de produits
    d'entretien, tenir compte des dispositions légales et des prescriptions locales !
    Collecter les fluides de production et
    filtres utilisés lors de travaux de réparation et de maintenance dans
    des récipients appropriés et les éliminer de manière réglementaire
    conformément aux dispositions légales et aux prescriptions locales.
    Les fuites d'huile, de lubrifiant et
    autres ne doivent pas pénétrer dans
    le sol. Il existe un danger considérable de pollution de la nappe phréatique.
    Absorber immédiatement les salissures provenant de fuites et les éliminer de manière réglementaire. Les
    cartouches usées doivent, en fonction de la matière filtrée, être éliminées la plupart du temps comme
    déchet spécial.

    • Les batteries usées portant le signe
    de recyclage contiennent un bien
    économique réutilisable. Conformément au symbole représentant la
    poubelle barrée, ces batteries ne
    doivent pas être mises dans les ordures ménagères. Leur reprise et
    leur valorisation doivent être convenues avec le concessionnaire Hako
    conformément aux articles 6 et 8 !



  • Page 17

    Informations de sécurité
    1.9

    Plaques posées sur la
    machine
    Les pictogrammes de sécurité et d'indication suivants doivent être posés sur
    le véhicule de manière bien lisible.
    Remplacer les plaques manquantes ou
    illisibles immédiatement.
    Appareil de base avec plate-forme
    de chargement et triangle d'attelage
    frontal

    Plaque signalétique (Fig. 1/3)

    Lire le mode d'emploi (Fig. 1/1)

    Marque de fabrique (Fig. 1/4)

    Graisser les points d'articulation
    (Fig. 1/6)

    Zone articulée (Fig. 1/7)

    Frein de parking (Fig. 1/5)
    Pression de gonflage (Fig. 1/2)

    17



  • Page 18

    Informations de sécurité

    6
    7

    1
    4
    2

    3

    4

    5

    Fig. 1
    18



  • Page 19

    Informations de sécurité
    Cabine de sécurité (Fig. 2/1)

    Moteur/assistance de direction pour les
    cas d'urgence (Fig. 2/2)

    Valeur de l'émission sonore (Fig. 2/4)
    (avec l'option système de balayage)

    Risque d'écrasement (Fig. 2/5)

    Nettoyeur à haute pression (Fig. 2/3)

    19



  • Page 20

    Informations de sécurité

    1

    2

    Fig. 2
    20

    5

    3

    4



  • Page 21

    Informations de sécurité
    Marque de fabrique (Fig. 3/1)

    Zone articulée (Fig. 3/4)

    Distance de sécurité (Fig. 3/7)

    Vitesse (Fig. 3/2)
    Pièces tournantes (Fig. 3/5)

    Numéro de châssis (Fig. 3/3)

    1433xxxxxxxx

    Nettoyeur à haute pression (Fig. 3/6)

    21



  • Page 22

    Informations de sécurité

    5

    1
    6

    4
    1
    7

    2
    3

    Fig. 3
    22



  • Page 23

    Informations de sécurité
    Appareil de base avec système de
    balayage
    2
    Marque de fabrique (Fig. 4/1)

    Bande de sécurité, rouge/blanche
    (Fig. 4/2)
    3

    Benne à déchets certifiée (Fig. 4/3)

    1

    2

    Fig. 4

    23



  • Page 24

    Informations de sécurité
    Appareil de base avec système de
    nettoyage
    Marque de fabrique (Fig. 5/1)

    Plaque signalétique (Fig. 5/2)

    1

    2

    Fig. 5

    24



  • Page 25

    Informations de sécurité
    Support
    Plaque signalétique (Fig. 6/1)

    1
    Lire le mode d'emploi (Fig. 6/2)

    2

    Fig. 6

    25



  • Page 26

    Commande
    2

    Commande
    4

    2.1

    Vue d'ensemble du véhicule
    avant
    1 Cabine équipée de :
    - Climatisation (option)
    - Colonne de direction
    - Blocs de commande
    - Pédales
    - Siège du conducteur
    2 Porte-plaque de signalisation
    3 Phares de travail supplémentaires
    (option)
    4 Clignotant (avant) avec feu de position
    5 Rétroviseurs extérieurs (chauffants
    en option)
    6 Feux de croisement
    7 Phares de travail
    8 Essuie-glace
    9 Triangle d'attelage (option)
    10 Raccordements équipement porté
    frontal (selon l'équipement)
    11 Réservoir d'eau propre
    12 Gyrophare

    3

    2

    1
    12

    5

    6
    7
    8

    9

    10
    Fig. 7
    26

    11



  • Page 27

    Commande
    2.2
    1
    2
    3
    4
    5
    6

    Vue d'ensemble du véhicule
    arrière
    Clignotants, feu arrière et feu stop
    Raccordements des équipements
    arrière
    Plate-forme de chargement (option)
    Dispositif d'accouplement à
    mâchoires/tête sphérique (option)
    Prise de courant à 13 pôles
    Feu marche arrière (option)
    3

    2

    1
    5

    2
    4

    6

    1

    Fig. 8
    27



  • Page 28

    Commande
    2.3
    Description des fonctions
    À l'aide des divers équipements portés
    et options, les modèles Hako-Citymaster 1250 et Hako-Citymaster 1250C
    peuvent être utilisés différemment.
    L'appareil de base Hako-Citymaster
    1250 est une machine spécifique adaptée pour le balayage ou, si elle équipée
    d'une extension (avec option nettoyage
    par voie humide 1463) pour le nettoyage.
    La machine polyvalente Hako-Citymaster 1250C permet les utilisations suivantes :
    • Balayage
    • Nettoyage avec brosses (avec option nettoyage par voie humide
    1463)
    • Transport
    • Tonte du gazon
    • Tonte d'herbes hautes
    • Apport des détritus dans les caniveaux
    • Balayage de la neige
    • Déneigement
    • Chasse-neige à fraise
    • Épandage
    La variante de véhicule «Classic» est
    équipée d'un chauffage par eau
    chaude, la variante «Confort» possède
    28

    en plus une climatisation.
    Votre concessionnaire Hako se tient
    entièrement à votre disposition pour répondre à toutes questions supplémentaires concernant les possibilités
    d'utilisation et les options.
    2.3.1 Hako-Citymaster 1250 avec
    système de balayage
    Le système de balayage se compose
    d'un groupe de balayage, du suceur et
    de la benne à déchets. Les balais circulaires du groupe de balayage convoient
    les détritus vers le suceur qui s'adapte
    aux impacts du sol.
    Largeur de travail et vitesse de rotation
    des balais sont réglables par commande hydraulique. Le suceur est suspendu sur des roulettes, il travaille donc
    avec flexibilité et résistance aux chocs
    entre les roues avant. Il peut se relever
    par commande hydraulique.
    Une quantité d'eau dosable est fournie
    par le réservoir d'eau propre pour l'humectage.
    Les buses de pulvérisation sont disposées sur les balais de telle sorte que le
    jet d'eau soit dirigé devant les balais
    afin d'humecter les poussières. Une
    buse se trouve sur le suceur pour main-

    tenir le tuyau d'aspiration humide.
    En cas de déchets grossiers, une pédale permet d'actionner le volet prévu à
    cet effet. Les déchets aspirés par la turbine d'aspiration sont conduits dans la
    benne.
    Pour l'humectage le suceur est de plus
    alimenté en eau par le système d'eau
    de circulation. Ce faisant, l'eau aspirée
    retourne au suceur par un système de
    séparation.
    En option, un tuyau d'aspiration manuelle est prévu pour un nettoyage
    flexible.
    2.3.2 Hako-Citymaster 1250 avec
    système de nettoyage
    Le système de nettoyage se compose
    d'un groupe de nettoyage, du suceur et
    de la benne à déchets. Le groupe de
    nettoyage convoit les détritus vers le
    suceur qui s'adapte aux impacts du sol.
    Réglage de la vitesse de rotation et de
    la pression d'appui des brosses par
    commande hydraulique. La quantité
    d'eau pour les brosses est réglable.
    Le suceur est suspendu sur des roulettes, il travaille donc avec flexibilité et
    résistance aux chocs entre les roues
    avant. Il peut se relever par commande



  • Page 29

    Commande
    hydraulique.
    Un système de recyclage est disponible
    en option afin de pouvoir augmenter
    l'autonomie de travail. Pour ce faire, la
    benne à déchets est utilisée comme réservoir d'eau et cette eau est traitée par
    un système de filtration.
    Dosage des produits chimiques prévu
    pour un récipient de 10 litres. Rapports
    de mélanges de 1:6 à 1:512 possibles.
    2.3.3 Hako-Citymaster 1250 pour le
    mode transport
    Pour le mode transport, le Hako-Citymaster 1250 peut être équipé d'un
    plate-forme de chargement ainsi que
    d'une remorque raccordée par un système d'accouplement.
    La plate-forme de chargement peut
    basculer en arrière par une commande
    hydraulique. Les parois latérales et la
    paroi arrière sont rabattables. Les dimensions de la plate-forme de chargement sont d'env. 1.200 x 910 x 170 mm.
    La charge utile est de 800 kg.
    Pour le mode de fonctionnement avec
    remorque, le Hako-Citymaster 1250
    peut être équipé d'un accouplement à
    mâchoires/tête sphérique. Celui-ci peut
    être posé sur à l'arrière du véhicule

    sans aucun outil. Lors du chargement,
    tenir compte du calcul des limites du
    système, voir chapitre 4.4 - ballastage
    et poids total de traction, voir chapitre 5
    - Données techniques.
    2.3.4 Triangle d'attelage frontal
    Le Hako-Citymaster 1250 peut être
    équipé d'un triangle d'attelage frontal
    de la catégorie 0. Ce triangle permet de
    recevoir des équipements portés frontaux. Les fonctions Soulever, abaisser
    et position flottante peuvent se commander par les touches du bloc de
    commande droit.
    La position flottante est requise lorsque
    l'équipement porté frontal doit s'adapter
    au profil du sol.
    2.3.5 Nettoyeur à haute pression
    Le Hako-Citymaster 1250 peut être
    équipé d'un nettoyeur à haute pression.
    Celui-ci est destiné à effectuer le nettoyage habituel de marches, gradins,
    coins, bordures et petites surfaces surchargées non accessibles avec la machine. Le débit du nettoyeur est d'env.
    15 l/min. La pression de travail de 140
    bars maximum.

    29



  • Page 30

    Commande
    2.4

    Éléments de commande dans
    la cabine
    4

    3

    2.4.1 Vue d'ensemble de la cabine
    1 Pupitre de commande colonne de
    direction
    2 Bloc de commande, gauche
    3 Bloc de commande, droit
    4 Pupitre de commande de plafond
    5 Pédales
    6 Pare-soleil
    7 Outil auxiliaire
    8 Siège du conducteur

    8
    6

    5
    1

    7

    Fig. 9

    30

    2



  • Page 31

    Commande
    2.4.2 Pupitre de commande colonne de direction
    1 Commutateur combiné
    2 Commutateur turbine d'aspiration et
    pompe à eau
    3 Phares de travail
    4 Gyrophare
    5 Interrupteur feux de détresse
    6 Témoin de contrôle, clignotant
    7 Témoin de contrôle, température de
    l'eau
    8 Témoin de contrôle, charge de la
    batterie
    9 Témoin de contrôle, préchauffage
    10 Témoin de contrôle, pression de
    l'huile
    11 Témoin de contrôle, carburant
    12 Levier pour l'eau propre de la buse
    du suceur
    13 Affichage de la température de
    l'huile hydraulique

    2

    3 4

    5

    13

    6

    7 8

    9
    10
    1

    11

    12

    Fig. 10

    31



  • Page 32

    Commande
    Commutateur combiné (Fig. 10/1)

    Sert aux fonctions suivantes :
    • Sens de commutation 1 = clignotant
    droit
    • Sens de commutation 2 = clignotant
    gauche
    • Sens de commutation 3 = klaxon
    Commutateur pour turbine d'aspiration et pompe à eau (Fig. 10/2)

    Le commutateur (Fig. 10/2) est seulement actif en position marche de travail !
    Si le véhicule est équipé de l'option
    32

    avec système de balayage ou de nettoyage, ce commutateur sert à brancher/débrancher la turbine d'aspiration
    et la pompe à eau. Le commutateur à
    deux positions.
    1. Position : débranche la turbine
    2. Position : branche la turbine
    3. Position : branche la turbine et la
    pompe à eau propre
    Le témoin vert est allumé quand la
    pompe à eau propre est branchée.
    Interrupteur pour l'option tondeuse
    (Fig. 10/2)
    Si le véhicule est équipé de l'option tondeuse, cet interrupteur sert à brancher/débrancher celle-ci.
    La tondeuse se débranche automatiquement lorsque l'opérateur se soulève
    de son siège. Si l'opérateur se soulève
    plus d'1 seconde de son siège, activation du blocage démarrage.



  • Page 33

    Commande
    Témoin de contrôle pour l'affichage
    de la température de l'eau de refroidissement (Fig. 10/7)

    Interrupteur pour les phares de travail (Fig. 10/3)

    Interrupteur pour les feux de
    détresse (Fig. 10/5)

    Il sert à brancher/débrancher les
    phares de travail. L'interrupteur a trois
    positions :
    1. Position : éteint les phares
    2. Position : allume les phares inférieurs
    3. Position : allume les phares supérieurs (option)

    Il sert à allumer/éteindre les feux de détresse. Si ceux-ci sont branchés, un témoin de contrôle clignote dans
    l'interrupteur. Les feux de détresse
    fonctionnent également si le contact est
    débranché.

    Il s'allume si la température du liquide
    de refroidissement est excessive ou si
    le niveau est en dessous du minimum ;
    un signal acoustique retentit parallèlement.

    Témoin de contrôle (vert) clignotant
    (Fig. 10/6)

    Témoin de charge de batterie
    (rouge) (Fig. 10/8)

    Il est allumé si le clignotant est branché
    et sert parallèlement de contrôle de
    fonctionnement.
    Un clignotement rapide signalise un clignotant défectueux.

    Il s'allume au démarrage du véhicule. Il
    doit s'éteindre après que le moteur a
    démarré.

    Interrupteur pour le gyrophare
    (Fig. 10/4)

    Il sert à brancher/débrancher le gyrophare.

    33



  • Page 34

    Commande
    Témoin de contrôle (jaune) pour le
    préchauffage (Fig. 10/9)

    médiatement le moteur et identifier la
    cause.
    Témoin d'indicateur de niveau de
    carburant (Fig. 10/11)

    Faire fonctionner le préchauffage uniquement en cas de basses températures (p. ex. : <0°C) Au-dessus de 0°C
    vous pouvez démarrer après avoir
    branché le contact. Ensuite l'affichage
    de préchauffage s'éteint.
    Le moteur ne peut démarrer
    que si le conducteur est sur le
    siège. Pour des raisons de sécurité, le Hako-Citymaster
    1250 est équipé d'un contacteur de siège.

    Le Hako-Citymaster 1250 est équipé
    d'un réservoir de carburant d'une contenance d'env. 60 litres. Si la quantité de
    carburant atteint le niveau de réserve,
    le témoin de contrôle s'allume.
    Quantité résiduelle : env. 7,5 litres
    Levier pour l'eau propre de la buse
    du suceur (option) (Fig. 10/12)

    Témoin (rouge) de la pression
    d'huile du moteur (Fig. 10/10)

    Il s'allume au démarrage du véhicule. Il
    doit s'éteindre après que le moteur a
    démarré. S'il ne s'éteint pas, arrêter im34

    Si le véhicule est équipé de l'option système de balayage ou de nettoyage, ce
    levier permet d'ouvrir ou de fermer l'alimentation en eau propre de la buse du
    suceur.
    Position I = ouverte

    Position o = fermée
    Indicateur de la température de
    l'huile hydraulique (Fig. 10/13)
    Le Hako-Citymaster 1250 est équipé
    d'un indicateur de température de
    l'huile hydraulique. Si l'huile est trop
    chaude, l'indicateur passe au rouge.
    Débranchez les fonctions hydrauliques
    et laissez tourner le moteur !
    Les causes suivantes sont possibles :
    • Radiateur combiné encrassé
    • Températures extérieures trop élevées
    • L'huile hydraulique a été mélangée



  • Page 35

    Commande
    2.4.3 Bloc de commande droit
    1 Quantité d'eau propre pour le système de nettoyage (option)
    2 Réglage de la vitesse de rotation
    des balais/brosses circulaires
    3 Réglage de la pression d'appui
    (option) pour l'équipement porté
    frontal
    4 Panneau des touches relevage,
    abaissement et pivotement de
    l'équipement porté frontal
    5 Sélecteur étrave
    Sélecteur système de nettoyage
    (option)
    6 Prise de courant à 3 pôles
    7 Compteur d'heures de service
    Compteur de kilomètres de
    balayage (option)
    8 Levier de réglage de la vitesse du
    moteur
    9 Interrupteur pour le chauffage des
    rétroviseurs extérieurs (option)
    10 Signal marche arrière branché/débranché (option)
    11 Contacteur d'allumage
    12 Bouton de remise à zéro du compteur d'heures de service (option)
    13 Vide-poches pour le mode d'emploi
    14 Compartiment autoradio

    3

    8

    9

    14

    2

    1

    10

    7

    12
    13
    4

    5

    6

    11

    Fig. 11
    35



  • Page 36

    Commande
    Quantité d'eau propre pour le système de nettoyage (Fig. 11/1)

    Ce commutateur sert à régler la quantité d'eau propre pour le système de nettoyage.
    Régulateur de la vitesse de rotation
    des balais/brosses circulaires
    (Fig. 11/2)

    Le bouton rotatif avec l'interrupteur
    Marche/arrêt sert à brancher et à régler
    la décharge ou la charge de l'équipement frontal.
    Panneau de touches relevage,
    abaissement et pivotement
    (Fig. 11/4)
    Ce panneau de touches sert à relever,
    abaisser et pivoter l'équipement frontal.
    1
    3

    4
    2

    Il sert à régler la vitesse de rotation des
    brosses en fonction des conditions de
    travail.
    Réglage de la pression d'appui (option) pour l'équipement porté frontal
    (Fig. 11/3)

    36

    Touche 1 : Relever
    Touche 2 : Abaisser (position flottante)
    Dans le cas d'équipements frontaux optionnels :
    Touche 3 : Pivoter vers l'intérieur
    Touche 4 : Pivoter vers l'extérieur

    Afin de garantir la fonction «relevage» mettre le cas échéant
    le levier du régulateur
    (Fig. 11/8) sur la vitesse préférentielle en cas de travaux
    avec les équipements portés
    (2450 t/min).



  • Page 37

    Commande
    Sélecteur étrave (Fig. 11/5)
    Avec l'option étrave, ce sélecteur permet de présélectionner le côté devant
    être réglé. Cette action s'effectue à
    l'aide du panneau de touches
    (Fig. 11/4)
    Position du sélecteur à droite

    Ce réglage permet la présélection du
    côté devant être réglé (droit).

    Sélecteur système de nettoyage
    (Option) (Fig. 11/5)

    Ce sélecteur permet de présélectionner
    l'alimentation en eau (eau propre ou
    eau de circulation) du groupe de
    brosses.
    Sélecteur gauche : eau de circulation
    Sélecteur droit : eau propre

    Position du sélecteur à gauche

    Ce réglage permet la présélection du
    côté devant être réglé (gauche).

    37



  • Page 38

    Commande
    Prise de courant 3 pôles (Fig. 11/6)

    L'utilisation de cette prise de courant
    est libre, la tension disponible maximale
    quelle que soit la position du contacteur
    d'allumage est de 10 A. Dans le cas de
    l'option avec épandeur, l'alimentation
    en courant s'effectue par la prise 3
    pôles (option compteur de kilomètres
    de balayage nécessaire).
    Compteur d'heures de service
    (Fig. 11/7)

    Il affiche les heures de service. Le
    compteur travaille uniquement quand le
    moteur tourne.
    Après le démarrage, le
    compteur affiche le nombre
    total d'heures de service.
    Ensuite apparaît l'affichage
    des heures de service.
    38

    Compteur de kilomètres de balayage
    (option)

    Fonctions :
    • Heures totales de service
    • Nombre total de kilomètres
    • Heures de travail
    • Kilomètres de travail
    • Heure
    • Vitesse
    En appuyant plusieurs fois brièvement
    sur la touche gauche s'affichent les
    heures de travail, les kilomètres de travail, le nombre total d'heures de service, le nombre total de kilomètres et la
    vitesse.
    Pour remettre le compteur d'heures de
    service et le compteur de kilomètres de
    travail sur zéro, attendre avec la touche
    que l'affichage revienne. Appuyer simultanément sur les deux touches jusqu'à ce que l'affichage des heures de
    service se mette à clignoter au bout de
    3 secondes et qu'il saute sur zéro au
    bout de 3 autres secondes.



  • Page 39

    Commande
    Levier du régulateur de vitesse du
    moteur (Fig. 11/8)
    Il sert à régler la vitesse moteur et à sélectionner le mode de conduite.

    Ne passer du mode transport
    au mode travail et vice-versa
    qu'après avoir immobilisé le
    véhicule.
    En pente, ne passer du mode
    transport au mode travail
    qu'après avoir serré le frein de
    parking une fois le véhicule arrêté pour éviter de reculer pendant le changement de vitesse.

    1
    2
    3
    4

    1
    2
    3
    4

    Soulever le levier du régulateur
    de vitesse pour surmonter la
    butée.
    Vitesses
    • Mode transport (traction avant)
    - de 0 à 30 km/h en marche avant
    - de 0 à 12 km/h en marche arrière
    • Mode travail (traction intégrale)
    - de 0 à 16 km/h en marche avant
    - de 0 à 10 km/h en marche arrière

    Mode de conduite
    • Devant le premier cran :
    ralenti ; mode transport (traction
    avant) ; conduite automobile ; hydraulique de travail inactive
    • Derrière le premier cran :
    ralenti ; mode travail (traction intégrale) ; conduite automobile ; hydraulique de travail active
    • Devant le deuxième cran :
    vitesse préférentielle du moteur
    (2450 t/min) ; mode travail (traction
    intégrale) ; conduite automobile ; hydraulique de travail active
    • Butée de fin de course :
    vitesse préférentielle du moteur
    (2750 t/min) ;
    mode travail (traction intégrale) ;
    conduite automobile ; hydraulique de
    travail active

    Jusqu'au premier cran
    Derrière le premier cran
    Devant le deuxième cran
    Butée de fin de course
    39



  • Page 40

    Commande
    Conduite automobile
    L'appui sur la pédale augmente à la fois
    le régime du moteur et la vitesse du
    système de propulsion. Utiliser ce
    mode pour le déplacement sur la voie
    publique ou pour des travaux ne requérant pas de déplacer le véhicule à vitesse constante.
    Traction intégrale
    Dans des conditions difficiles (neige,
    verglas ou chaussée dégradée), la traction intégrale peut améliorer le démarrage. En plus du train avant, le train
    arrière est moteur
    Vitesse maximale
    Si le levier du régulateur de vitesse
    (Fig. 11/8) se trouve entre le 1er et le
    2ème cran, le régime moteur peut être
    brièvement monté à 2450 t/mn en appuyant fortement sur la pédale, la vitesse s'accroît alors (régime de
    saturation de la position du levier à
    main). Après avoir relâché celle-ci, le
    moteur revient à son régime initial.

    40

    Interrupteur pour le chauffage du
    rétroviseur extérieur (option)
    (Fig. 11/9)

    Permet de brancher ou de débrancher
    le chauffage.
    Interrupteur rotatif signal marche
    arrière (option) (Fig. 11/10)

    Permet de brancher ou de débrancher
    cette option signal marche arrière. En
    marche arrière, vous entendez un signal bip et le feu de recul s'allume.



  • Page 41

    Commande
    Contacteur d'allumage (Fig. 11/11)
    0
    P

    I S

    Le contacteur d'allumage sert à démarrer le moteur et à brancher et débrancher l'installation électrique.
    Il est doté de quatre positions :
    P : Feux de détresse, éclairage, gyrophare et éclairage intérieur fonctionnels. La clé est amovible. Vous pouvez
    atteindre la position P depuis la position
    0. Appuyez sur la clé lorsque vous la
    tournez vers la gauche.
    0 : L'installation électrique et le moteur
    sont débranchés. La clé est amovible.
    I : L'installation électrique et le moteur
    sont débranchés.
    S : Démarrage du moteur.
    Blocage redémarrage : pour redémarrer, remettre en position 0.

    Ne pas essayer de démarrer
    plus de 3 fois, puis laisser refroidir le démarreur.
    Après un démarrage à froid,
    laisser chauffer le moteur en
    augmentant progressivement
    le régime.
    Si la température est inférieure
    à -10°, laisser chauffer le moteur 20 mn. À une température
    supérieure à 10°, ceci n'est
    plus nécessaire.

    Bouton de remise à zéro du compteur d'heures de service (Fig. 11/12)

    Il sert à remettre à zéro l'affichage des
    heures journalières du compteur
    d'heures de service.

    Le moteur ne peut démarrer
    que si le conducteur est sur le
    siège. Ne pas actionner la pédale d’accélérateur pendant la
    phase de démarrage !

    41



  • Page 42

    Commande
    2.4.4 Bloc de commande gauche

    1
    2

    Tubulure de remplissage du laveglace (Fig. 12/1)
    Elle sert à emplir le lave-glace de liquide.
    Utiliser de l'antigel en cas de
    températures inférieures à 0
    degré.
    Eau de pulvérisation pour les balais
    (Fig. 12/2)
    Sert à réguler la quantité d'eau des
    buses de pulvérisation des balais.
    La pompe à eau doit être branchée !

    3
    4

    Fig. 12

    Levier d'arrêt pour l'eau de circulation du suceur (Fig. 12/3)
    Sert à couper l'eau de circulation vers le
    suceur.
    Levier en bas = Admission d'eau coupée
    Levier en haut = Admission d'eau ouverte
    Levier à main du frein de parking
    (Fig. 12/4)
    Il sert à bloquer le véhicule. Il se verrouille en position haute.

    42



  • Page 43

    Commande
    2.4.5 Pupitre de commande de plafond
    1 Soupape pour le chauffage
    2 Climatisation (Confort)
    3 Bouton rotatif, air frais/ventilateur de
    chauffage
    4 Ouïes de ventilation
    5 Témoin de contrôle du frein de parking
    6 Témoin de contrôle du clignotant
    remorque/épandeur (option)
    7 Témoin de contrôle de température
    du circuit hydraulique
    8 Témoin de contrôle de la benne
    relevée
    9 Présélecteur pour la pression
    d'appui de l'équipement frontal /
    vidage rapide de l'épandeur arrière
    10 Touche relevage et abaissement de
    la benne
    11 Feux de croisement / d'encombrement
    12 Interrupteur / bouton lave-glace
    13 Éclairage intérieur
    14 Témoin de contrôle affichage de la
    charge (option)

    2

    3

    1

    4

    5/6

    13

    12

    14

    7/8

    9

    11

    10

    Fig. 13
    43



  • Page 44

    Commande
    Chauffage de la cabine
    Le Hako-Citymaster 1250 est équipé
    d'un chauffage avec air frais. L'installation de ventilation possède une régulation à 3 niveaux.
    L'air frais est aspiré de l'extérieur par
    les ouïes situées derrière la plaque minéralogique et dirigé dans la cabine.
    Elles servent (Fig. 13/ à l'évacuation de
    l'air froid ou chaud et sont réglables de
    la sorte que le courant d'air puisse être
    dirigé contre le pare-brise pour enlever
    la buée ou la glace.
    La régulation s'effectue par la soupape
    rotative (Fig. 13/1).
    Soupape rotative pour le chauffage
    (Fig. 13/1)
    Elle sert à brancher/débrancher et à régler le chauffage.

    44

    Interrupteur pou la climatisation
    (Confort) (Fig. 13/2)
    Il sert à brancher/débrancher
    la climatisation.

    Celle-ci ne marche que si le
    bouton rotatif (Fig. 13/3) passe
    de la position «0» à l'un des niveaux de ventilation.
    Bouton rotatif pour la turbine
    (Fig. 13/3)
    Il sert à brancher/débrancher la turbine
    ainsi qu'à la régler sur les différents niveaux.
    Branchée = niveau «1 à 3»
    Débranchée = niveau «0»
    La turbine peut souffler de l'air froid si la
    climatisation est branchée ou de l'air
    frais ou de l'air chaud si le chauffage est
    branché.

    Ouïes de ventilation (Fig. 13/4)
    Elles servent à l'évacuation de l'air froid
    ou chaud et sont réglables de la sorte
    que le courant d'air puisse être dirigé
    contre le pare-brise pour enlever la
    buée ou la glace.



  • Page 45

    Commande
    Climatisation
    Le Hako-Citymaster 1250 (Confort) est
    équipé d'une climatisation.
    Commander celle-ci comme suit :
    Soupape rotative pour le chauffage
    (Fig. 13/1)
    Elle sert à brancher/débrancher et à régler le chauffage.
    Si la climatisation est branchée, la soupape (Fig. 13/1)
    doit être positionnée sur Arrêt.

    Bouton rotatif pour la turbine
    (Fig. 13/3)
    Il sert à brancher/débrancher la turbine
    ainsi qu'à la régler sur les différents niveaux.
    La turbine peut souffler de l'air froid si la
    climatisation est branchée ou de l'air
    frais ou de l'air chaud si le chauffage est
    branché.

    Interrupteur climatisation (Fig. 13/2)
    Il sert à brancher/débrancher la climatisation.

    Si la climatisation est branchée, l'interrupteur rotatif
    (Fig. 13/3) commute à nouveau automatiquement sur le
    niveau 2 si le niveau 3 doit être
    branché.

    Celle-ci ne marche que si le
    bouton rotatif (Fig. 13/3) passe
    de la position «0» à l'un des niveaux de ventilation.

    Si le pare-brise et les vitres des
    portes sont embués, brancher
    la climatisation jusqu'à ce que
    l'embuage ait disparu.

    Brancher la climatisation une
    fois par semaine, même en hiver, pendant 5 minutes.
    Celle-ci enlève l'humidité de
    l'air refroidi (eau de condensation). De ce fait, l'apparition
    d'une flaque d'eau sous la machine après le stationnement
    est normale. Cette condensation peut apparaître sur les éléments frontaux, sur le ventilateur derrière la cabine et dans
    le système de climatisation du
    compartiment moteur.

    N'utiliser la climatisation que
    portes fermées.

    45



  • Page 46

    Commande
    Témoin de contrôle du frein de parking (rouge) (Fig. 13/5)

    Il s'allume si, contact branché, le frein
    de parking est serré. Dès que le frein
    est desserré. le témoin doit s'éteindre.

    Il s'allume quand la benne est soulevée,
    doit s'éteindre sur l'interrupteur fin de
    course quand la benne est redescendue.
    Commutateur pour la pression au
    sol / Vidage rapide de l'épandeur
    arrière (Fig. 13/8)

    Témoin de contrôle de la benne à
    déchets (rouge) (Fig. 13/7)

    46

    En cas d'interruption du travail
    tourner le réglage de la pression au sol jusqu'à la position
    zéro !
    Position 2 :
    Vidage rapide de l'épandeur arrière.
    Commute le circuit hydraulique 2 sur la
    quantité de refoulement maximale.

    Témoin de contrôle de la température de l'huile hydraulique (rouge)
    (Fig. 13/6)

    Il s'allume quand l'huile hydraulique a
    atteint une température trop élevée et
    un signal d'avertissement retentit.

    et dans cette position, la pression est
    réglable avec le bouton rotatif
    (Fig. 11/3).

    Le commutateur a trois positions :
    Position 1 :
    Réglage de la pression au sol de l'équipement porté frontal. En appuyant sur
    la touche 2 du champ de touches
    (Fig. 11/4) celui-ci appuie à pleine pression vers le bas. Cette fonction est signalisée par le témoin de l'interrupteur.
    En cas d'option système de nettoyage
    ou lame chasse-neige et dans cette position, la pression est réglable avec le
    bouton rotatif (Fig. 11/3).
    Position neutre :
    La pression au sol de l'équipement porté frontal peut être diminuée.
    En cas d'option système de nettoyage



  • Page 47

    Commande
    Interrupteur relevage et abaissement de la benne (Fig. 13/10)

    Interrupteur/touche pour le laveglace (Fig. 13/12)

    Il sert à la relever et à l'abaisser.

    Sert à brancher/débrancher l'essuieglace et la pompe lave-glace.
    L'interrupteur a trois positions :
    Position 1 :
    Essuie-glace allumé, détecteur d'intervalles éteint
    Position 2 :
    Essuie-glace / pompe lave-glace
    éteints
    Position 3 :
    Appuyer brièvement sur la touche pour
    démarrer la marche intermittente. Appuyer une nouvelle fois pour l'arrêter.
    En appuyant longtemps sur la touche,
    la pompe lave-glace se branche et active l'essuie-glace qui rebalayera.

    Interrupteur pour les feux de croisement et les feux d'encombrement
    (Fig. 13/11)

    Il sert à allumer/éteindre les feux de
    croisement et d'encombrement.
    L'interrupteur a trois positions :
    Position 1 :
    Feux de croisement et d'encombrement
    éteints
    Position 2 :
    Feux d'encombrement éteints
    Position 3 :
    Feux de croisement/Feux d'encombrement allumés

    Interrupteur pour l'éclairage intérieur (Fig. 13/13)
    Il sert à allumer/éteindre l'éclairage intérieur.

    En cas de gel, verser de l'antigel dans le récipient d'eau.

    47



  • Page 48

    Commande
    2.4.6 Pédales
    1 Accélérateur, marche avant
    2 Accélérateur, marche arrière
    3 Frein de service
    4 Blocage différentiel (option)
    5 Volet pour déchets grossiers

    5

    Fig. 14

    48

    4

    3

    2

    1



  • Page 49

    Commande
    Accélérateur pour la marche avant
    (Fig. 1/1)
    Il est utilisé pour moduler progressivement la vitesse en marche avant. La vitesse augmente si on l'enfonce. Si la
    pédale est relâchée, elle revient automatiquement en position neutre et la
    machine ralentit jusqu'à l'arrêt.
    Conduire sur les parcours en
    pente avec beaucoup d'attention et prudence.
    Actionner impérativement le
    frein à main avant de quitter le
    siège.
    Accélérateur pour la marche arrière
    (Fig. 1/2)
    Il est utilisé pour moduler progressivement la vitesse en marche arrière. La
    vitesse augmente si on l'enfonce. Si la
    pédale est relâchée, elle revient automatiquement en position neutre et la
    machine ralentit jusqu'à l'arrêt.

    de freinage hydrostatique. Si cet effet
    de freinage ne suffit pas, on peut freiner
    en plus avec le frein de service.

    Il n'est pas possible de commander la pédale lorsque le
    suceur est relevé.

    Blocage différentiel (Fig. 1/4)
    (option)
    En déplacement en 4 roues motrices
    sur un sol défavorable, le blocage de
    différentiel peut être actionné. Ceci garantit que la pression maximale de la
    pompe est appliquée à la roue bloquée.
    Son actionnement s'effectue par un interrupteur commandé au pied. Il faut
    toujours appuyer dessus pour que la
    fonction puisse être assurée. L'activation du blocage de différentiel n'est possible qu'en mode de travail.
    Volet pour déchets grossiers
    (Fig. 1/5) (option)
    Si des déchets volumineux se trouvent
    devant le groupe de balayage, il est
    possible de relever le volet situé sur le
    suceur en appuyant sur la pédale. La
    pédale est maintenue par un cran.

    Frein de service (Fig. 1/3)
    Le relâchement de l'accélérateur (vers
    l'avant ou vers l'arrière) entraîne l'arrêt
    rapide du véhicule en raison de l'effet
    49



  • Page 50

    Commande
    2.4.7 Pare-soleil
    Pour permettre au conducteur d'avoir
    une parfaite visibilité vers l'avant même
    en cas d'exposition au soleil, le HakoCitymaster 1250 est équipé d'un paresoleil. Pour régler celui-ci, le descendre
    à l'aide de la poignée (Fig. 15/1) jusqu'à
    la position requise pour le conducteur.
    Puis le fixer sur le pare-brise à l'aide de
    la ventouse (Fig. 15/2).

    2

    Fig. 15

    50

    1



  • Page 51

    Commande
    2.4.8 Outil auxiliaire
    Un outil auxiliaire (Fig. 16/1) est situé
    dans la cabine sous le siège du conducteur. Celui-ci permet :
    • En cas de défaillance de la touche
    «Relevage de la benne», celle-ci
    peut être soulevée manuellement
    avec l'outil, voir chapitre entretien et
    maintenance.
    • Il permet également d'éliminer des
    déchets grossiers du suceur et du
    tuyau d'aspiration.

    1

    Fig. 16

    51



  • Page 52

    Commande
    2.4.9 Siège du conducteur
    1 Accoudoirs mobiles
    2 Réglage rapide du poids
    3 Levier pour le réglage en profondeur
    4 Réglage du dossier
    5 Soutien lombaire réglable
    6 Ceinture de sécurité
    7 Appuie-tête réglable

    6

    5

    1

    2

    3

    Fig. 17

    52

    4



  • Page 53

    Commande
    Accoudoirs mobiles (Fig. 17/1)
    Ils sont basculables et inclinables. Le
    réglage de l'inclinaison s'effectue en
    tournant la roue.
    Réglage rapide du poids (Fig. 17/2)
    Le siège doit être réglé sur le poids du
    conducteur afin d'obtenir une excellente suspension.
    • Levier vers le haut = augmenter le
    poids du conducteur
    • Levier vers le bas = diminuer le poids
    du conducteur
    Le réglage de la suspension est parfaite
    quand l'affichage se trouve au centre.
    Pour des raisons de sécurité,
    le siège du conducteur est
    équipé d'un contacteur de
    siège dont la fonction ne doit
    pas être contournée.
    Levier pour le réglage en profondeur
    (Fig. 17/3)
    Il sert à régler le siège en profondeur.
    • Tirer sur le levier : le siège est déverrouillé. Tirer le siège vers l'avant ou
    l'arrière.
    • Réenclencher le levier après s'être
    mis en bonne position.

    Réglage du dossier (Fig. 17/4)
    Le levier sert à régler le dossier. Faire
    ce réglage assis sur le siège.
    • Tirer sur le levier vers le haut avec la
    main gauche.
    • S'appuyer contre le le dossier pour
    effectuer le réglage de l'inclinaison
    vers l'arrière.
    • Relâcher l'appui sur le dossier pour
    l'incliner vers l'avant (vertical).
    • Quand la position optimale est atteinte, relâcher le levier, il verrouille
    la position choisie.

    Appuie-tête réglable (Fig. 17/7)
    Le bouton à pression situé au dos de
    l'appuie-tête permet de régler la hauteur du dossier exactement à la taille du
    conducteur.

    Faites attention que le dossier
    ne frotte pas contre la paroi de
    la cabine !
    Soutien lombaire réglable (Fig. 17/5)
    Le réglage du soutien lombaire s'effectue en tournant la roue située sur le
    dossier.
    Ceinture de sécurité (Fig. 17/6)
    Tenez-vous bien droit sur le siège et
    veillez à ce que la ceinture soit bien posée pour qu'elle soit pleinement efficace.

    53



  • Page 54

    Commande
    2.5

    Éléments de commande sur
    le véhicule

    2.5.1 Rétroviseurs extérieurs
    Les rétroviseurs extérieurs permettent
    de regarder la zone de travail et la circulation à l'arrière.
    Régler les rétroviseurs (Fig. 18/1) de
    manière à avoir une vue parfaite sur la
    chaussée et la zone de travail à l'arrière. En option les rétroviseurs sont
    disponibles avec chauffage.
    Vérifier et régler si nécessaire
    les rétroviseurs avant de commencer à travailler.
    1

    Fig. 18

    54



  • Page 55

    Commande
    2.5.2 Fermeture à genouillère de la
    benne
    Avant de vider la benne, ouvrir le couvercle en le déverrouillant avec les fermetures à genouillère (Fig. 19/1).

    1

    2.5.3 Béquilles de sécurité
    Dans le cas de travaux d'entretien effectués de la benne, toujours apporter
    celle-ci à la position supérieure et poser
    les béquilles de sécurité (Fig. 19/2) sur
    le vérin hydraulique.

    2

    Fig. 19
    55



  • Page 56

    Commande
    2.5.4 Raccord d'eau pour le nettoyage de la turbine
    Ce raccord (Fig. 20/1) de la benne sert
    à nettoyer la turbine.

    1

    Fig. 20

    56



  • Page 57

    Commande
    2.5.5 Ouvrir la trappe de sol et le
    tuyau d'eau de circulation
    Les éléments de commande se
    trouvent sous la benne. Celle-ci doit
    être soulevée.
    Ouvrir le tuyau d'eau de circulation et la
    trappe de sol pour nettoyer le système
    d'eau de circulation.
    • Desserrer le raccord vissé du tuyau
    (Fig. 21/3) et retirer le joint à à baïonnette (Fig. 21/4).
    • Déverrouiller la trappe de sol à l'aide
    du levier (Fig. 21/2) et l'ouvrir avec le
    levier (Fig. 21/1).

    1

    2

    3

    4

    Fig. 21
    57



  • Page 58

    Commande
    2.5.6 Branchements pour le circuit
    hydraulique, l'eau et l'installation électrique
    2.5.7 Branchements à l'avant
    1 Pivotement équipement porté frontal
    (aller/retour)
    2 Pivotement équipement porté frontal
    (aller/retour)
    3 Connecteur de codage 7 pôles
    (série)
    connecteur de codage 12 pôles
    (option système de nettoyage)
    Circuit hydraulique 2 (max. 20 l/min) :
    4 Régulation proportionnelle aller
    5 Réglage proportionnel retour
    6 Relevage du suceur
    7 Raccordement eau

    1

    2

    3

    4

    Circuit hydraulique 1 (max. 46 l/min) :
    8 Pompe de travail aller (p. ex. : tondeuse)
    9 Pompe de travail retour (p. ex. : tondeuse)
    8
    9

    Fig. 22
    58

    5

    6

    7



  • Page 59

    Commande
    2.5.8 Branchements à l'arrière
    1 Prise de courant 13 pôles / éclairage
    épandeur

    1
    2

    Circuit hydraulique 1 (max. 46 l/min) :
    2 Épandeur aller
    3 Épandeur retour
    Circuit hydraulique 2 (max. 20 l/min) :
    4 Bac tondeuse, d'aspiration retour
    5 Bac tondeuse, d'aspiration aller

    3

    6 Connecteur de codage 7 pôles
    (pour le raccordement aux équipements portés arrière)
    7 Prise de courant 7 pôles (pour
    marche avec remorque)

    7
    4
    5

    6
    Fig. 23
    59



  • Page 60

    Commande
    2.5.9 Nettoyeur à haute pression
    (option)
    1 Nettoyeur à haute pression
    2 Lance de pulvérisation
    3 Tuyau haute pression
    4 Filtre d'eau propre
    5 Soupape d'inversion
    6 Régulateur de vitesse des balais circulaires
    7 Levier de réglage de la vitesse du
    moteur
    8 Touche équipement frontal
    9 Contacteur d'allumage
    10 Régulateur de pression

    6

    7
    8

    9

    10

    5

    1

    2

    4
    3
    Fig. 24
    60



  • Page 61

    Commande
    Avant la mise en service
    Arrêter le moteur avant de raccorder le nettoyeur à haute
    pression (Fig. 24/1) !
    Effectuer les opérations suivantes
    avant la première en service :
    • Remplir le réservoir d'eau propre
    • Contrôler le filtre d'eau propre
    (Fig. 24/4)
    • Commuter sur le boîtier électrique la
    soupape d'inversion (Fig. 24/5) sur
    le mode nettoyeur à haute pression
    • Installer le tuyau haute-pression
    (Fig. 24/3) entre le tuyau haute pression (Fig. 24/1) et la lance de pulvérisation (Fig. 24/2).

    2. Mettre le levier du régulateur de vitesse (Fig. 24/7) du moteur sur la vitesse préférentielle.
    3. Régler le régulateur de vitesse
    (Fig. 24/6) des balais sur le niveau
    maximum.
    4. Abaisser l'équipement frontal avec la
    touche (Fig. 24/8) (le nettoyeur est
    branché).
    5. Prérégler la pression de travail avec
    le régulateur de pression
    (Fig. 24/10).

    Travaux effectués avec le nettoyeur
    à haute pression
    Les jets à haute pression
    peuvent être dangereux s'ils
    ne sont pas utilisés correctement. Ne pas projeter le jet sur
    des personnes, des équipements électriques actifs ou sur
    le nettoyeur lui-même !
    1. Démarrer le moteur avec le contacteur d'allumage (Fig. 24/9).
    61



  • Page 62

    Fonctionnement
    3

    Fonctionnement

    3.1
    Séance d'instructions
    Une séance de formation est indispensable avant la première mise en service
    du véhicule.
    La première séance pour le Hako-Citymaster 1250 ne doit être effectuée que
    par un personnel spécialisé de votre
    concessionnaire Hako.
    Celui-ci sera immédiatement informé
    par l'usine du fabricant dès la livraison
    de la machine et se mettra en relation
    avec vous en vue de fixer une date pour
    l'instruction.
    3.2
    Avant la mise en service
    Procéder aux contrôles suivants avant
    de mettre le Hako-Citymaster 1250 en
    service :
    1. Goupille de sécurité
    Retirer la goupille du boulon du boulon d'arrêt et la mettre en position de
    travail.
    La direction du véhicule est
    bloquée si la goupille de sécurité est posée.

    62

    2. Vérifier le niveau de carburant
    Contrôler l'indicateur de niveau de
    carburant, mettre à niveau si nécessaire.
    3. Vérifier le niveau d'huile
    Utiliser la jauge pour vérifier ce niveau, mettre à niveau si nécessaire.
    4. Vérifier le niveau d'huile hydraulique
    Vérifier ce niveau avec l'indicateur,
    mettre à niveau si nécessaire.
    5. Vérifier le liquide de refroidissement
    Vérifier le niveau dans le vase d'expansion, mettre à niveau si nécessaire.
    6. Contrôler la pression des pneus, voir
    Données techniques
    7. Freins
    Vérifier le bon fonctionnement des
    freins en s'assurant qu'en appuyant
    très fortement à mi-course sur la pédale de frein, on rencontre une certaine résistance. Contrôler l'effet de
    freinage à vitesse lente. Faire attention au trafic à l'arrière !

    8. Direction
    Vérifier son bon fonctionnement en
    tournant le volant à gauche et à
    droite, et en particulier l'articulation
    du véhicule.
    9. Éclairage
    Vérifier le fonctionnement de tout
    l'éclairage.
    10.Régler les rétroviseurs extérieurs. Si
    besoin est, mettre en marche leur
    chauffage.



  • Page 63

    Fonctionnement
    3.3

    Démarrer le véhicule
    Observer les consignes de sécurité suivantes !

    • Toujours conserver à bord du véhicule le manuel d'utilisation, la boîte
    de premiers secours et le triangle de
    signalisation.
    • Le Hako-Citymaster 1250 ne doit
    être conduit que par des personnes
    appropriées ayant reçu une formation quant à son utilisation, qui ont
    fait preuve à l'entrepreneur ou à son
    délégué de leur aptitude au maniement de la machine et qui sont expressément chargées par celui-ci de
    la conduire.
    • Il est interdit d'emmener des personnes.
    • La vitesse de déplacement doit toujours être adaptée aux conditions
    environnantes et au chargement.
    • Éteindre les phares de travail avant
    de se déplacer sur la voie publique.
    • La charge et les équipements installés influent sur la conduite, la direction et le freinage, il faut donc tenir
    compte de sa capacité de braquage
    et de freinage.

    • Lors de l'attelage d'équipements, ne
    jamais impérativement dépasser la
    charge maximale admissible sur l'essieu avant et l'essieu arrière ainsi
    que le poids total autorisé.
    • Il est interdit de séjourner dans des
    zones dangereuses (par exemple
    dans la zone d'inflexion des équipements portés, sous la benne à déchets levée, le véhicule tracteur et la
    remorque).
    • La capacité à braquer du véhicule
    doit être conservée. En cas de
    doute, peser le véhicule avec le
    poids total de l'équipement porté.
    • En mode déplacement, relever complètement les équipements et les
    bloquer.
    • Abaisser complètement la benne.
    • Ne démarrer le moteur que si le
    conducteur est assis sur le siège.
    Ne jamais quitter le poste du
    conducteur pendant le parcours.
    • Ne pas laisser tourner le moteur
    dans un espace clos.
    • S'assurer d'avoir une visibilité suffisante.
    • Laisser chauffer le moteur pendant
    20 minutes lorsque la température
    extérieure est inférieure à -10°. Ceci

    n'est pas nécessaire au-delà de
    +10°.

    63



  • Page 64

    Fonctionnement
    Afin de se déplacer, vérifier les éléments de commande suivants :
    Méthode :
    1. Mettre toutes commandes en position neutre.
    2. Bloquer le véhicule par le frein de
    parking.
    3. Régler le siège du conducteur.
    4. Démarrer le moteur avec le contacteur d'allumage.
    5. Présélectionner le mode de
    conduite : transport (0 à 30 km/h),
    travail (0 à 12 km/h).
    6. Serrer le frein de parking.
    7. Appuyer lentement sur la pédale
    pour la direction et la vitesse désirée, le véhicule commence à rouler.

    64



  • Page 65

    Fonctionnement
    3.4

    Travaux effectués avec le
    système de nettoyage
    1 Balais circulaires
    2 Suceur
    3 Réservoir d'eau propre
    4 Benne à déchets
    5 Contacteur d'allumage
    6 Levier de réglage de la vitesse du
    moteur
    7 Turbine d'aspiration / Pompe à eau
    propre
    8 Relevage/Abaissement/Pivotement
    9 Régulateur de vitesse des balais circulaires
    10 Pression d'appui des balais (écrous
    moletés)
    11 Quantité d'eau pour les buses de
    pulvérisation
    12 Levier pour la buse du suceur
    13 Gyrophare
    14 Feux de croisement
    15 Accélérateur/volet pour déchets
    grossiers
    16 Capuchons de fermeture de la
    benne à déchets
    17 Outil auxiliaire
    18 Levier pour le système d'eau de circulation

    0
    P

    I S

    5

    11

    12

    13

    14

    15a

    15b

    6

    4

    16

    7a
    18
    7b
    17

    1
    3

    4

    8

    2

    9

    10

    2

    1

    3

    Fig. 25
    65



  • Page 66

    Fonctionnement
    Avant de commencer à travailler,
    vérifier ce qui suit :
    • Buses des balais (Fig. 25/1) et du
    suceur (Fig. 25/2).
    • Remplir le réservoir d'eau propre
    (Fig. 25/3). Sa contenance est d'env.
    170 litres.
    • Contrôler son tamis (Fig. 25/3).
    • Remplir la benne à déchets
    (Fig. 25/4) d'env. 150 litres d'eau de
    circulation (niveau d'eau env. 10 cm
    au-dessus de la trappe de fond).
    • Contrôler si l'eau de circulation
    coule, le cas échéant, supprimer
    l'obstruction.
    Méthode :
    1. Démarrer le véhicule (Fig. 25/5) et
    conduire jusqu'au lieu d'utilisation.
    2. Mettre le levier du régulateur de vitesse (Fig. 25/6) du moteur sur la vitesse préférentielle.
    3. Brancher la turbine d'aspiration
    (Fig. 25/7a) .
    4. Abaisser l'unité de balayage
    (Fig. 25/8).
    5. Régler la vitesse des balais avec le
    régulateur de vitesse (Fig. 25/9).
    6. Contrôler la pression d'appui des balais à l'aide des (Fig. 25/10).
    7. Ouvrir le système d'eau de circula66

    tion (Fig. 25/18).
    8. Brancher la pompe à eau
    propre(Fig. 25/7b) et régler la quantité d'eau pour les buses (Fig. 25/11)
    afin d'obtenir un humectage parfait.
    9. Si besoin est, ouvrir la soupape
    (Fig. 25/12) pour humidifier le tuyau
    d'aspiration.
    10.Brancher le gyrophare (Fig. 25/13).
    11.Allumer si nécessaire les feux de
    croisement (Fig. 25/14).
    12.Appuyer lentement sur l'accélérateur (Fig. 25/15a) jusqu'à ce que le
    véhicule démarre, cette pression entraîne une augmentation de la vitesse.
    Ouvrir la vanne d'eau de circulation :
    Brancher auparavant la turbine d'aspiration.
    Fermer la vanne d'eau de circulation :
    Commencer par fermer celle-ci
    puis débrancher la turbine.
    Ne pas dépasser le poids total
    autorisé. Contrôler fréquemment le niveau de remplissage
    de la benne.

    Causes des perturbations fonctionnelles
    Les éventualités suivantes peuvent provoquer des problèmes dans le système
    d'aspiration :
    • La benne est pleine.
    • Les capuchons de fermeture
    (Fig. 25/16) du flexible d'aspiration
    manuelle ne sont pas posés correctement.
    • Le dispositif d verrouillage de la
    benne n'est pas fermé.
    • Le système d'aspiration est obstrué.
    • Procéder comme suit pour y remédier :
    1. Ouvrir avec la pédale le volet pour
    déchets grossiers (Fig. 25/15b) du
    suceur et soulever l'unité de balayage.
    2. Nettoyer minutieusement le suceur à
    l'aide d'un outil auxiliaire
    (Fig. 25/17).
    3. Abaisser l'unité de balayage et fermer le volet.
    3.5

    Travaux effectués avec le
    système de nettoyage
    1 Bloc de nettoyage
    2 Suceur
    3 Réservoir d'eau propre



  • Page 67

    Fonctionnement
    4 Benne à déchets
    5 Contacteur d'allumage
    6 Levier de réglage de la vitesse du
    moteur
    7 Débrancher la turbine d'aspiration
    8 Levage/Abaissement
    9 Réglage de la vitesse de rotation
    des balais circulaires
    10 a) Réglage de la pression d'appui
    des brosses circulaires
    b) Commutation pression
    d'appui/décharge
    11 Quantité de nettoyage du bloc de
    nettoyage
    12 a) Fonctionnement avec eau de circulation
    b) Eau propre
    13 Gyrophare
    14 Feux de croisement
    15 Accélérateur/volet pour déchets
    grossiers
    16 Capuchons de fermeture de la
    benne à déchets
    17 Outil auxiliaire
    18 Levier pour le système d'eau de circulation
    19 Système de recyclage (option)

    0
    P

    I S

    5

    10b

    11

    12a

    12b

    13

    14

    6

    15a

    15b

    4

    16

    7

    17
    1
    3

    4

    8

    1

    2

    9

    10a

    19
    2

    18

    3

    Fig. 26
    67



  • Page 68

    Fonctionnement
    Avant de commencer à travailler,
    vérifier ce qui suit :
    • Le dosage et les éléments filtrants
    du système de recyclage
    (Fig. 26/19).
    • Le filtre-tamis du réservoir d'eau
    propre (Fig. 25/3).
    • Remplir le réservoir d'eau propre
    (Fig. 26/3). Sa contenance est d'env.
    170 litres.
    • Remplir la benne (Fig. 26/4) d'env.
    200 litres d'eau de circulation.
    Méthode :
    1. Démarrer le véhicule (Fig. 26/5) et
    conduire jusqu'au lieu d'utilisation.
    2. Mettre le levier du régulateur de vitesse (Fig. 26/6) sur la vitesse préférentielle.
    3. Brancher la turbine d'aspiration
    (Fig. 26/7).
    4. Abaisser le bloc de nettoyage
    (Fig. 26/8).
    5. Brancher l'eau pour le bloc de nettoyage avec le bouton rotatif
    (Fig. 26/11) et régler la quantité
    d'eau.
    6. Régler la vitesse des brossesavec le
    régulateur de vitesse (Fig. 26/9).
    7. Présélectionner la décharge ou la
    pression d'appui des brosses avec le
    68

    commutateur (Fig. 26/10b), la brancher et la régler avec le bouton rotatif
    (Fig. 26/10a).
    8. Brancher le gyrophare (Fig. 26/13).
    9. Allumer les feux de croisement si nécessaire (Fig. 26/14).
    10.Appuyer lentement sur l'accélérateur (Fig. 26/15a) jusqu'à ce que le
    véhicule démarre, cette pression entraîne une augmentation de la vitesse.
    Brancher le système de recyclage
    (option)
    1. Emplir la benne de 200 litres d'eau
    maximum.
    2. Relier le raccord de l'alimentation en
    eau de circulation de la benne avec
    celui de l'eau de circulation du bloc
    de nettoyage.
    3. Relier le raccord de l'alimentation en
    eau propre avec celui de l'eau propre
    du bloc de nettoyage.
    4. Sur le bloc de commande droit, commuter avec le sélecteur (Fig. 26/12)
    du mode eau propre (Fig. 26/12b)
    sur mode eau de circulation
    (Fig. 26/12a).

    Ne pas dépasser le poids total
    autorisé. Contrôler fréquemment le niveau de remplissage
    de la benne.
    Causes des perturbations fonctionnelles
    Les éventualités suivantes peuvent provoquer des problèmes dans le système
    d'aspiration :
    • La benne est pleine.
    • Les capuchons de fermeture
    (Fig. 26/16) du flexible d'aspiration
    manuelle ne sont pas posés correctement.
    • Le dispositif de verrouillage de la
    benne n'est pas fermé.
    • Le système d'aspiration est obstrué.
    • Dans le cas d'une obstruction dans
    le suceur, nettoyer minutieusement
    celui-ci avec un outil auxiliaire
    (Fig. 26/17).



  • Page 69

    Fonctionnement
    3.6

    Garer le véhicule

    3.6.1 Le garer en fin de travail
    Avant de quitter le véhicule, le
    conducteur doit mettre tous les
    dispositifs de commande à la
    position neutre, empêcher que
    le véhicule ne se mette à rouler
    inopinément et le protéger
    contre une utilisation interdite.
    Il doit veiller à ce que le HakoCitymaster 1250 soit garé sur
    un sol ferme.
    Après une marche à plein régime, continuer de faire tourner le moteur diésel au ralenti
    pendant 1 à 2 minutes.
    1. Remettre l'accélérateur en position
    neutre ou retirer le pied de la pédale.
    L'entraînement hydrostatique freine
    jusqu'à l'arrêt. Si cet effet de freinage
    ne suffit pas, il est possible de freiner
    en plus avec le frein de service.
    2. Serrer le frein de parking
    3. Mettre le réglage de la vitesse au
    point mort.
    4. Arrêter le moteur et retirer la clé de
    contact.
    5. Fermer la cabine.

    Dans les côtes, protéger en
    outre le Hako-Citymaster 1250
    contre un roulement inopiné en
    posant des cales.

    la lampe d'avertissement.

    Ne pas couper le moteur
    quand les équipements portés
    sont branchés.

    3.6.2 Garer le véhicule pendant les
    pauses de travail
    Le conducteur doit mettre tous les dispositifs de commande en position
    neutre avant de quitter son véhicule,
    même si ce n'est que pour une courte
    durée. Serrer le frein de parking et protéger le véhicule contre une utilisation
    interdite.
    3.6.3 Garer le véhicule en cas d'apparition de dérangements.
    Arrêter immédiatement le moteur du
    Hako-Citymaster 1250 en cas de dérangements.
    Protéger un véhicule en panne sur la
    voie publique en branchant le signal de
    détresse et en posant un triangle de signalisation. Si l'installation électrique
    est en panne, protéger le véhicule avec
    69



  • Page 70

    Fonctionnement
    3.7

    Remplir le réservoir d'eau
    propre
    Retirer le capuchon de fermeture et
    remplir le réservoir d'eau propre jusqu'à
    ce que l'indicateur de niveau indique le
    maximum. Sa contenance est d'env.
    170 litres.
    Il est possible de tirer de l'eau
    du réseau de prises d'eau publiques uniquement par le
    «raccord de tuyau D» !
    Lors de températures inférieures à 0 (risque de gel), vider l'eau de tous les éléments
    par lesquels elle passe.

    70

    3.8
    Remplir d'eau de circulation
    Remplir la benne d'env. 200 litres afin
    de permettre une autonomie de nettoyage la plus longue possible.
    Lors de températures inférieures à 0 (risque de gel), vider l'eau de tous les éléments
    par lesquels elle passe.



  • Page 71

    Fonctionnement
    3.9
    Vider la benne à déchets
    Si la puissance d'aspiration diminue ou
    si l'eau sale reste, effectuer les opérations suivantes :
    1. Fermer l'arrivée d'eau de circulation
    et débrancher la turbine d'aspiration.
    2. Fermer l'alimentation en eau propre.
    3. Soulever les équipements frontaux
    4. Mettre le levier du régulateur de vitesse sur mode de transport et se
    rendre à la décharge.
    5. Ouvrir le dispositif de verrouillage du
    couvercle avant de vider la benne.

    6. S'approcher du point de décharge à
    reculons.
    7. Apporter le levier du régulateur de vitesse à la position neutre et serrer le
    frein de parking.
    8. Soulever la benne et la vider. Ouvrir
    la trappe de sol et éliminer les déchets grossiers.
    9. Abaisser la benne. Abaisser la
    benne et reverrouiller le couvercle.
    10.Reprendre le travail ou nettoyer le
    véhicule.

    S'assurer que le véhicule est
    suffisamment stable quand
    vous videz la benne

    71



  • Page 72

    Fonctionnement
    3.10 Nettoyer le véhicule
    Effectuer les travaux de nettoyage
    mentionnés ci-dessous au moins une
    fois par jour, en cas de fortes salissures, plus souvent.
    Ne pas utiliser les nettoyeurs à
    haute pression ainsi que les
    éjecteurs à jet de vapeur pour
    nettoyer les composants électriques/électroniques et le
    compartiment moteur !
    1. Démarrer le véhicule et le conduire
    jusqu'à un endroit de nettoyage approprié.
    2. Mettre le levier du régulateur de vitesse sur le mode travail, brancher le
    ventilateur aspirant.
    3. Poser le tuyau à eau devant le suceur jusqu'à ce que l'eau soit aspirée
    dans la benne.
    4. Raccorder le tuyau à la prise d'eau
    de la benne et faire aspirer l'eau
    dans la turbine d'aspiration.
    5. Débrancher la turbine.
    6. Déverrouiller la benne et la soulever
    jusqu'en butée.

    72

    Vidanger auparavant l'eau aspirée !
    7. Nettoyer la benne de l'intérieur, y
    compris les cartouches filtrantes,
    avec le jet d'eau.
    8. Déverrouiller et ouvrir la trappe de
    sol. Nettoyer dessousavec le jet
    d'eau.
    9. Ouvrir le tuyau d'eau de circulation.
    Le rincer parfaitement avec le tuyau
    à eau.
    10.Monter le tuyau d'eau de circulation,
    verrouiller la trappe de sol et abaisser la benne.



  • Page 73

    Fonctionnement
    3.11

    Remorquage et transport du
    véhicule

    3.11.1 Remorquage
    Les roues sont bloquées si le moteur
    d'entraînement se trouve à l'arrêt. S'il
    s'avérait nécessaire de faire remorquer
    ou déplacer le Hako-Citymaster 1250, il
    faut ouvrir la soupape de dérivation
    (Fig. 27/2). Celle-ci se trouve sous le
    chariot arrière dans la zone d'inflexion à
    droite au-dessus du vérin de direction
    et est facilement accessible. L'ouvrir
    avec une clé à fourche simple (SW 9)
    en tournant dans le sens de l'écoulement (encoche sur les quatre pans).
    Les œillets de remorquage (Fig. 28/1)
    se trouvent à l'avant sur le châssis du
    véhicule.

    1

    1

    Quand le moteur est arrêté, la
    direction ne possède que les
    propriétés de secours.
    La vitesse de remorquage ne
    doit pas excéder 2 km/h, le
    temps de remorquage ne doit
    pas excéder 30 minutes et la
    distance de remorquage 1 km.

    2
    Fig. 27
    73



  • Page 74

    Fonctionnement
    3.11.2 Transport
    Lors du transport du Hako-Citymaster
    1250 sur un camion, serrer le frein de
    parking et arrimer le véhicule avec des
    sangles.
    Les points d'arrimage se trouvent à
    l'avant, sur les œillets de remorquage
    (Fig. 27/1) du châssis du véhicule et à
    l'arrière aux points inférieurs de réception de l'attache (Fig. 28/4).
    De plus, fixer la goupille de verrouillage
    (Fig. 28/3) du boulon d'arrêt (Fig. 28/2).
    Bloquer l'unité de balayage en cas de
    mode transport. Placez la goupille
    (Fig. 28/1) pour le déplacement en position 1.
    Il n'est pas possible de
    conduire le véhicule si la goupille (Fig. 28/3) est en place !

    1

    2
    Position 1

    Fig. 28
    74

    3

    4

    4



  • Page 75

    Équipements portés
    4

    Équipements portés

    En ce qui concerne les équipements
    autorisés par Hako, ce en considération
    de l'utilisation conforme aux dispositions, les charges des essieux ainsi que
    les poids totaux du véhicule ne sont pas
    dépassés.
    4.1

    Structure du système de
    balayage

    4.1.1 Montage de l'unité de balayage
    Le support de stationnement (Fig. 29/1)
    est requis pour installer la benne.
    1. Pousser l'unité de balayage avec le
    support jusqu'au véhicule.
    2. Introduire les bras de support
    (Fig. 29/2) dans les guidages
    (Fig. 29/3) et les bloquer avec des
    boulons de verrouillage et des goupilles de retenue.

    1

    2

    3

    Fig. 29
    75



  • Page 76

    Équipements portés
    3. Effectuer les raccordements
    A Pivotement équipement frontal (aller/retour)
    Pivotement équipement porté frontal (aller/retour)
    C Connecteur de codage 7 pôles (série)
    Connecteur de codage12 pôles
    (option bloc de nettoyage)
    D Réglage proportionnel aller (max.
    20 l/min)
    E Réglage proportionnel
    (max. 20 l/min)
    F Relevage du suceur
    G Raccordement eau
    4. Accrocher le câble Bowden
    (Fig. 30/1) du volet pour déchets
    grossiers (faire attention à la manière de procéder !).

    A

    C

    D

    E
    1

    Fig. 30
    76

    B

    F

    G



  • Page 77

    Équipements portés
    5. Accrocher le câble Bowden
    (Fig. 31/1) du système d'eau de circulation.
    6. Accrocher le tuyau à eau (Fig. 31/2)
    du système d'eau de circulation.
    7. L'introduire depuis le haut et le fixer
    au véhicule arrière(Fig. 31/4).
    8. Le fixer en bas sur le suceur
    (Fig. 31/3).

    3

    2

    1

    4

    Fig. 31

    77



  • Page 78

    Équipements portés
    9. Fixer le tuyau à eau propre
    (Fig. 32/1).
    10.Relever l'unité de balayage à l'aide
    de la touche Relever (bloc de commande droit) et accrocher la chaîne
    de fixation (Fig. 32/2).
    1
    Le démontage s'effectue en
    sens inverse. Veuillez alors tenir compte de ce qui suit :

    2

    avant le démontage, faire pivoter les balais vers l'extérieur.
    Les retirer de l'unité de balayage.
    Positionnez le support au
    centre du châssis (Fig. 32/3).

    3

    Lorsque vous déposez l'unité
    de balayage, assurez-vous
    que les joints (Fig. 32/4) du suceur restent bien droits.

    4

    Fig. 32
    78



  • Page 79

    Équipements portés
    4.1.2 Montage de la benne à déchets
    Le support (Fig. 33/1) est requis pour
    installer la benne.
    1. Rentrer complètement le vérin de levage (Fig. 33/1) à l'aide du bouton
    (Fig. 33/2) et basculer la benne vers
    l'arrière avec précaution.
    2. Desserrer les vis de fixation
    (Fig. 33/3) pour la réception de la
    benne.
    3. Pousser la benne et le support
    (Fig. 33/4) en dehors de l'appareil de
    base.
    4. Basculer le vérin (Fig. 33/5) vers le
    haut et le poser dans les béquilles en
    forme de «u» de la benne.

    1

    3

    4

    2

    5

    Fig. 33
    79



  • Page 80

    Équipements portés
    5. Abaisser régulièrement et parallèlement la benne avec les vilebrequins
    (Fig. 34/1) jusqu'à ce que les forures
    (Fig. 34/3) prévues pour les vérins
    (Fig. 34/2) soient alignées.
    6. Fixer les vérins avec les boulons
    prévus à cet effet (Fig. 34/4) et les
    bloquer avec des goupilles de retenue (Fig. 34/5).
    7. Abaisser régulièrement et parallèlement la benne avec les vilebrequins
    1) jusqu'à ce que les forures
    (Fig. 34/6) prévus pour les boulons
    soient alignées.
    8. Fixer les supports arrière avec les
    boulons prévus à cet effet et les bloquer avec des goupilles de retenue.

    3

    1

    2

    6

    5
    4

    Fig. 34
    80



  • Page 81

    Équipements portés
    9. Aligner la benne avec les deux vis de
    réglage (Fig. 35/6).
    En vissant la vis de réglage droite
    (ou gauche), la benne est poussée
    avec ses blocs d'appui en avant vers
    la gauche (ou la droite).
    10.Serrer fermement les appuis arrière
    de la benne avec des vis de fixation
    (Fig. 35/1) sur le véhicule arrière.
    11.Raccorder l'accouplement Geka
    (Fig. 35/2) du système d'eau de circulation.
    12.Raccorder les accouplements
    hydrauliques(Fig. 35/3).
    13.Soulever la benne avec le levier
    (Fig. 35/4).
    14.Serrer encore une fois les deux vis
    de fixation (Fig. 35/1) quand la
    benne est arrivée à la position supérieure !
    15.Contrôler la position du tuyau d'eau
    de circulation (Fig. 35/5) !

    3

    2

    5

    1

    6

    4

    Fig. 35
    81



  • Page 82

    Équipements portés
    16.Accrocher le volet arrière et le fermer avec les loquets de verrouillage
    (Fig. 36/1).
    17.Retirer le support de stationnement
    (Fig. 33/4).
    Le démontage de la benne
    s'effectue en sens inverse.
    Veuillez faire en sorte que le
    tuyau d'eau de circulation
    (Fig. 36/2) ainsi que les tuyaux
    hydrauliques (Fig. 36/3) soient
    minutieusement posés !

    3

    2
    6

    1

    Fig. 36

    82



  • Page 83

    Équipements portés
    4.2

    Structure du système de nettoyage

    4

    4.2.1 Montage du bloc de nettoyage
    1. Monter les bras-support (Fig. 37/1)
    sur l'appareil de base et les bloquer
    avec les boulons et la goupille de retenue.
    2. Fixer le support (Fig. 37/2) pour le
    suceur sur l'appareil de base (après
    le montage initial, celui-ci peut rester
    sur l'appareil).
    3. Diriger le suceur du bloc de nettoyage ensemble avec le chariot roulant (Fig. 37/3) dans le support
    (Fig. 37/2) et le faire s'enclencher.
    4. Fixer le flexible d'aspiration du HakoCitymaster 1250 sur le tube
    (Fig. 37/4).
    5. Pousser le bloc de nettoyage ensemble avec le chariot roulant
    (Fig. 37/5) sur les bras-supports et le
    bloquer avec des boulons de verrouillage et des goupilles de retenue
    (Fig. 37/6).

    2
    3
    1

    6

    5

    Fig. 37
    83



  • Page 84

    Équipements portés
    6. Effectuer les raccordements
    A Connecteur de codage
    B Raccordement eau propre
    C Raccordement eau de circulation
    D Circuit hydraulique suceur
    E Circuit hydraulique moteur de
    brosses
    F Raccordement électrique pompe à
    eau et soupape
    7. Monter les brosses (système a déclic de Hako).

    D
    A
    B

    C

    Le démontage du bloc de nettoyage s'effectue en sens inverse.

    E

    F

    Fig. 38
    84



  • Page 85

    Équipements portés
    4.3

    Structure de la plate-forme de
    chargemente et du triangle
    d'attelage frontal
    Avant l'installation, démonter
    le cas échéant l'option Nettoyeur à haute pression !

    4.3.1 Montage de la plate-forme de
    chargement
    1. Basculer les vérins de levage
    (Fig. 39/1) vers l'arrière et les sortir à
    l'aide du bouton (Fig. 39/2).
    2. Poser les vérins (Fig. 39/2) avec précaution sur l'arrière du véhicule.
    3. Pousser la plateforme de chargement avec support (Fig. 39/3) en dehors de l'appareil de base.
    4. Abaisser régulierement et parallèlement la plateforme avec les vilebrequins (Fig. 39/4).

    3
    1

    2
    4

    Fig. 39
    85



  • Page 86

    Équipements portés
    5. Continuer d'abaisser régulièrement
    et parallèlement la plateforme avec
    les vilebrequins jusqu'à ce que les
    forures (Fig. 40/1) prévues pour les
    boulons 2) soient alignées.
    6. Bloquer la plateforme avec les boulons et les goupilles de retenue. Pour
    ce faire, placer la douille (Fig. 40/2)
    (voir notice) de telle sorte que la plateforme soit alignée uniformément
    sur le côté.
    7. Basculer à la main la plateforme vers
    le haut et pour des raisons de sécurité, poser le vérin droit dans l'entretoise (Fig. 40/4).
    8. Introduire les deux boulons de verrouillage (Fig. 40/3) entre la plateforme et les vérins et les bloquer
    avec des goupilles de retenue.
    Le démontage de la plateforme s'effectue en sens inverse.

    86

    1

    2

    Fig. 40

    4

    3



  • Page 87

    Équipements portés
    4.3.2 Montage du triangle d'attelage frontal
    • Accrocher le bras supérieur
    (Fig. 41/1) dans dans le châssis du
    véhicule et le bloquer avec des boulons de verrouillage et des goupilles
    de retenue.
    • Introduire le cadre (Fig. 41/2) du
    triangle d'attelage frontal dans les logements (Fig. 41/3) et le bloquer
    avec des boulons de verrouillage et
    des goupilles de retenue.
    • Accrocher le bras supérieur dans le
    triangle d'attelage (Fig. 41/4) et le
    bloquer avec des boulons de verrouillage et des goupilles de retenue.

    1
    2
    3

    1

    1

    Le démontage du triangle d'attelage s'effectue en sens inverse.

    4

    Fig. 41
    87



  • Page 88

    Équipements portés
    4.4
    Ballastage
    En cas d'équipements ajoutés non autorisés par Hako contrôler individuellement si les charges sur essieux et les
    poids totaux sont respectés.
    Le montage d'équipements à
    l'avant ou à l'arrière ne doit en
    aucun cas dépasser le poids
    total autorisé, le poids autorisé
    sur les essieux ainsi que la capacité portante des pneus.
    L'essieu avant et l'essieu arrière doivent toujours être
    chargés avec au moins 20%
    du poids à vide. Assurez-vous
    avant l'achat des équipements
    que ces conditions sont bien
    remplies en pesant la machine
    et les équipements.
    Fig. 42

    88



  • Page 89

    Équipements portés
    4.4.1 Calcul du ballastage
    Vous avez besoin des données suivantes pour déterminer le poids total, le
    poids autorisé sur les essieux ainsi que
    la capacité portante des pneus et le ballastage minimum nécessaire :
    Toutes les données de poids
    en (kg).
    Toutes les cotes en (m)
    • TL (kg) = poids à vide du véhicule (1)
    • TV (kg) = charge sur essieu avant du
    véhicule vide (1)
    • TH (kg) = charge sur essieu arrière
    du véhicule vide (1)
    • GH (kg) = Poids total équipement arrière/contrepoids arrière max. 400kg
    (2)
    • GH (kg) = Poids total équipement
    avant/contrepoids avant max. 230kg
    (2)

    • a (m) = Écartement entre le centre
    de gravité de l'équipement frontal /
    ballastage frontal et milieu de l'essieu avant max = 1.6m (2 et 3)
    • b (m) = Empattement du véhicule (1
    et 3)
    • c (m) = Écartement = 0.665m (1 et 3)
    • d (m) = Écartement entre le milieu du
    point de montage et le centre de gravité de l'équipement arrière / ballastage arrière max. 0.18m (2)

    1 Voir manuel d'utilisation du véhicule
    2 Voir tarif et / ou manuel d'utilisation
    du véhicule
    3 Calcul

    89



  • Page 90

    Équipements portés
    5) Calcul de la charge sur essieu arrière réelle.

    1. Calcul du ballastage minimun
    frontal pour les équipements portés arrière.

    Inscrire le résultat dans le tableau.
    2. Calcul du ballastage minimun arrière pour les équipements portés
    avant.

    (valeur “x” voir données du fabricant, si
    pas de donnée, x = 0,45)
    Inscrire le résultat dans le tableau.
    3. Calcul de la charge sur essieu
    avant réelle TV tat
    Si, avec l'équipement frontal (GV), le
    ballastage minimum nécessaire Frontal
    (GV min) n'est pas atteint, le poids de
    l'équipement frontal doit être augmenté
    pour passer au poids du ballastage minimum frontal !
    90

    Inscrivez la charge sur essieu avant
    réelle calculée et la charge sur essieu
    avant autorisée de la machine indiquée
    dans le manuel d'utilisation
    dans le tableau.
    4. Calcul du poids total réel.
    (Si, avec l'équipement arrière (GH) le
    ballastage minimum nécessaire Arrière
    (GV min) n'est pas atteint,
    le poids de l'équipement arrière doit
    être augmenté pour passer au poids du
    ballastage minimum arrière !)

    Inscrivez le poids total réel calculé et le
    poids total autorisé de la machine indiqué dans le manuel d'utilisation
    dans le tableau.

    Inscrivez la charge sur essieu arrière
    réelle calculée et la charge sur essieu
    arrière autorisée de la machine indiquée dans le manuel d'utilisation
    dans le tableau.
    6) Capacité portante des pneus
    Inscrivez la valeur double (deux pneus)
    de la capacité portante des pneus autorisée (voir p. ex. les documents du fabricant de pneus) dans le tableau.



  • Page 91

    Équipements portés
    Tableau des ballastages
    Les valeurs calculées doivent être inférieures ou égales aux valeurs autorisées !
    Valeur réelle selon le
    calcul

    Valeur autorisée selon le
    manuel d'utilisation

    Contrepoids minimum
    Frontal / Arrière

    kg

    Poids total

    kg

    kg

    Charge sur essieu avant

    kg

    kg

    kg

    Charge sur essieu arrière

    kg

    kg

    kg

    Le ballastage minimum doit être ajouté
    au véhicule comme équipement porté
    ou poids de ballast !

    91



  • Page 92

    Données techniques
    5

    Données techniques

    C
    E

    D
    A
    B

    Fig. 43
    92



  • Page 93

    Données techniques

    Dimensions
    Longueur (A) (suivant l'équipement)
    Largeur (B) (suivant l'équipement)
    Hauteur (C) (suivant l'équipement)
    Empattement (D)
    Écartement des roues (E) (central pneus 195R14C)
    Rayon de braquage extérieur
    Poids

    mm
    mm
    mm
    mm
    mm
    mm

    Appareil de base Appareil de base Appareil de base
    avec plateforme avec système de avec système de
    de chargement
    balayage
    nettoyage
    3255-3355
    3969
    4000
    1188-1318
    1250-1318
    1370
    1995-2202
    1995-2202
    1995-2202
    1430
    1430
    1430
    984
    984
    984
    2625
    2850
    2900

    Poids à vide (selon l'équipement)
    Poids total autorisé
    Charges sur essieu

    kg
    kg

    1600-1700
    2600

    1980-2080
    2600

    1950-2050
    2600

    Charge sur essieu avant autorisée
    Charge sur essieu arrière autorisée
    Poids remorqué 1)

    kg
    kg

    1500
    1600

    1500
    1600

    1500
    1600

    Poids remorqué autorisé non freiné
    Poids remorqué autorisé freiné
    Poids total de traction/Valeur pente

    kg
    kg

    750
    1750

    750
    1400

    750
    1400

    Poids total de traction autorisé non freiné
    Poids total de traction autorisé freiné
    Valeur pente en cas de poids total de traction autorisé

    kg
    kg
    %

    3100
    3500
    12

    3100
    3500
    12

    3100
    3500
    12

    1) Selon la charge de la machine de base poids total de traction autorisé maxi

    93



  • Page 94

    Données techniques
    Charges d'appui
    Charge d'appui autorisée dans le point d'accouplement à mâchoires
    Charge d'appui autorisée dans le point d'accouplement à tête sphérique

    kg
    kg

    250 maxi
    150 maxi

    litres
    Référence

    Gasoil
    env. 60
    114-033

    km/h
    km/h
    km/h

    0 à 30
    0 à 16
    0 à 12

    l/min
    l/min
    l/min

    46
    4 à 20
    0 à 120
    DTE 15M

    Référence
    Référence
    litres

    109-279
    108-260
    45

    Circuit du carburant
    Carburant
    Capacité du réservoir
    Filtre carburant
    Vitesses
    Mode transport (conduite automobile)
    Mode travail (traction intégrale)
    Marche arrière
    Circuit hydraulique/Système de propulsion
    Circuit hydraulique 1 à 195 bars
    Circuit hydraulique 2 à 195 bars
    Système de propulsion à 295 bars
    Huile hydraulique (p. ex. Mobiloïl)
    Filtre de l'huile hydraulique
    - Filtre d'aspiration retour
    - Filtre reniflard
    Quantité d'huile hydraulique

    94



  • Page 95

    Données techniques

    Moteur
    Fabricant
    Type
    Mode opératoire
    Puissance (à 2600 t/min)
    Couple, max
    Alésage/course
    Cylindrée
    Rapport volumétrique
    Nombre de cylindres
    Huile de moteur Mobiloil (ou huile semblable)
    Huile de moteur quantité de remplissage, contenance sans/avec changement
    de filtre
    Filtre de l'huile du moteur, cartouche vissée
    Vitesse de ralenti
    Vitesse préférentielle / vitesse maxi
    Type de refroidissement : liquide contrôlé par thermostat,
    Filtration de l'air : filtre / cartouche de sécurité
    Liquide de refroidissement (additif : Glaceelf Auto Supra)
    Part d'additif : mini 40%, maxi 60%

    cm3

    Yanmar Co. LTD
    4 TNV 88 BMHW
    Moteur diesel à 4 temps
    33
    143 / 1560
    88/90
    2190

    litres

    19, 1:1
    4 cylindres en ligne
    Delvac MX 15W-40
    8,2/8,6

    Référence
    t/min
    t/min

    114-032
    1100 +/- 50
    2450 / 2750 +/- 25

    Référence
    litres

    114-347 / 114-348
    env. 7,5

    kW/ECE-R24
    Nm / t/min
    mm

    95



  • Page 96

    Données techniques

    Dispositif de freinage
    Liquide de frein
    Contenance

    litres

    SAE J 1703
    0,5

    bar(s)
    bar(s)
    bar(s)

    3,5
    2,9
    1,5

    t/min
    mm
    Nombre / mm
    t/min

    2200 -à 2600
    180
    2 / 900
    0 à 200

    t/min
    mm
    Nombre / mm
    t/min

    2200 à 2600
    180
    2 / 900
    0 à 200

    m3
    litres
    litres

    170
    175

    Pression de gonflage du pneu
    Pneu standard 195R14C / Jante 6J14H2 / M = 160Nm
    Pneu standard 215/65R14C / Jante 6J15H2 / M = 120Nm
    Pneus larges 26x12.00-12 TL8PR / Jante 10.50I-12 / M = 160Nm
    Système de balayage
    Vitesse de la turbine d'aspiration
    Diamètre du tube d'aspiration
    Brosses (nombre / diamètre)
    Vitesse des brosses
    Système de nettoyage
    Vitesse de la turbine d'aspiration
    Diamètre du tube d'aspiration
    Brosses (nombre / diamètre)
    Vitesse des brosses
    Benne à déchets
    Volume
    Réservoir d'eau propre
    Système d'eau de circulation

    96

    1,0



  • Page 97

    Données techniques

    Circuit électrique
    Type de courant
    Tension nominale
    Batterie de démarrage
    Alternateur

    V
    V/Ah
    V/A

    CC
    12
    12/74
    14,4/80

    Le bruit pendant la conduite selon 2009/63/CE Annexe VI est de :
    Le bruit à l'arrêt selon 2009/63/CE Annexe VI est de :
    Le bruit à l'oreille du conducteur selon 2009/76/CE est de :

    dB (A)
    dB (A)
    dB (A)

    79
    82
    81

    Appareil de base avec système de balayage/nettoyage à vitesse
    préférentielle
    Le niveau sonore (LwA) mesuré dans des conditions maximales de fonctionnement (sur le lieu de travail) selon la norme DIN EN ISO 3744 est de :
    Avec kit amortisseur de bruits (option) :
    Le niveau sonore (LpA) mesuré dans des conditions habituelles de fonctionnement selon la norme DIN EN ISO 11201 (sur le lieu de travail) est de :
    Incertitude de mesure (KpA) :

    dB (A)
    dB(A)

    108
    99

    dB (A)
    dB (A)

    79
    3,5

    m/s2

    0,5

    Valeurs d'émission de bruit
    Appareil de base avec plateforme de chargement à vitesse préférentielle

    Valeurs de vibration
    La valeur effective pondérée de l'accélération calculée selon la norme EN
    1032 et à laquelle le corps est soumis (pieds ou surface de siège) dans les
    conditions habituelles de fonctionnement est de :

    97



  • Page 98

    Maintenance et entretien
    6

    Maintenance et entretien

    Généralités
    Tenez absolument compte du
    chapitre Informations de sécurité avant d'effectuer des travaux de maintenance et d'entretien !
    L'observation des travaux de maintenance que nous recommandons vous
    donne la certitude de toujours avoir à
    disposition une machine prête à fonctionner. Les travaux de réparation et de
    maintenance quotidiens et hebdomadaires peuvent être effectués par un
    conducteur formé à cet effet, tous les
    autres travaux de maintenance du système Hako ne doivent être effectués
    que par du personnel formé et qualifié.
    Veuillez vous adresser au concessionnaire de service Hako ou au concessionnaire Hako les plus proches. En
    cas de non-observation de ces travaux
    et de dommages en résultant expire
    tout droit à la garantie.
    En cas de demandes de précisions et
    de commandes de pièces détachées,
    veuillez toujours indiquer le numéro de
    98

    série, voir passage plaques sur la machine.



  • Page 99

    Maintenance et entretien
    6.1

    Maintenance du système
    Hako
    La maintenance du système Hako :
    • garantit le fonctionnement fiable des
    machines de travail Hako (maintenance préventive)
    • minimise les frais d'exploitation, de
    réparation, et de maintien en bon
    état
    • assure une longue durée de vie et un
    fonctionnement instantané de la machine
    La maintenance du système Hako fixe
    en modules individuels les travaux
    techniques spéciaux à effectuer et détermine les intervalles de maintenance.
    Pour les travaux de maintenance individuels, les pièces à remplacer sont déterminées et préparées en kits de
    pièces de rechange.
    Maintenance du système Hako
    client :
    Travaux à effectuer par le client à l'aide
    des instructions d'entretien et de maintenance fixées par le mode d'emploi
    (quotidiens ou hebdomadaires). Le
    conducteur/utilisateur sera instruit de
    manière spécialisée à la livraison de la
    machine.

    Maintenance du système Hako - une
    seule et unique fois
    (au bout de 50 heures de service)
    Est valable pour les machines avec entraînement par moteur à combustion interne, 1ère vidange d'huile, filtre, etc.
    Est effectuée par le spécialiste d'un
    concessionnaire de service Hako autorisé.
    Maintenance du système Hako I :
    (toutes les 125 heures de service)
    Est effectuée par un spécialiste d'un
    concessionnaire de service Hako autorisé sur la base de la maintenance de
    système, spécifique à la machine, et à
    l'aide du kit de pièces de rechange.
    Maintenance du système Hako II :
    (toutes les 250 heures de service)
    Est effectuée par un spécialiste d'un
    concessionnaire de service Hako autorisé sur la base de la maintenance de
    système, spécifique à la machine, et à
    l'aide du kit de pièces de rechange.
    Maintenance du système Hako III :
    (toutes les 500 heures de service)
    Est effectuée par un spécialiste d'un
    concessionnaire de service Hako autorisé sur la base de la maintenance de
    système, spécifique à la machine, et à

    l'aide du kit de pièces de rechange.
    Maintenance du système Hako IV/S :
    (test de sécurité à faire toutes les 1000
    heures de fonctionnement)
    Est effectuée par un spécialiste d'un
    concessionnaire de service Hakon autorisé sur la base de la maintenance de
    système, spécifique à la machine, et à
    l'aide d'un kit de pièces de rechanges.
    Exécution de tous les contrôles importants pour la sécurité prescrits par la loi,
    conformément aux règles de prévention
    des accidents, au contrôle technique
    des véhicules, ainsi qu'aux règles VDE.

    99



  • Page 100

    Maintenance et entretien
    6.2

    Justification de maintenance
    Remise

    Réglage
    Parcours d'essai
    Remise au client

    Maintenance de système Hako
    50 heures de service - une
    seule et unique fois

    Maintenance
    de système Hako I
    250 heures de service

    Maintenance
    de système Hako II
    500 heures de service

    Cachet de l'atelier

    Cachet de l'atelier

    Cachet de l'atelier

    Séance d'instructions
    effectuée le :
    effectuée le :

    effectuée le :

    effectuée le :

    à _________________ heures de service à _________________ heures de service
    à _________________ heures de service à _________________ heures de service

    Maintenance
    de système Hako I
    750 heures de service

    Maintenance
    de système Hako III/S
    1000 heures de service

    Maintenance
    de système Hako I
    1250 heures de service

    Maintenance
    de système Hako II
    1500 heures de service

    Cachet de l'atelier

    Cachet de l'atelier

    Cachet de l'atelier

    Cachet de l'atelier

    effectuée le :

    effectuée le :

    effectuée le :

    effectuée le :

    à _________________ heures de service à _________________ heures de service à _________________ heures de service
    à _________________ heures de service

    Maintenance de
    système Hako I 1750 heures
    de fonctionnement

    Maintenance
    de système Hako III/S
    2000 heures de service

    Maintenance
    de système Hako I
    2250 heures de service

    Maintenance
    de système Hako II
    2500 heures de service

    Cachet de l'atelier

    Cachet de l'atelier

    Cachet de l'atelier

    Cachet de l'atelier

    effectuée le :

    effectuée le :

    effectuée le :

    effectuée le :

    à _________________ heures de service à _________________ heures de service à _________________ heures de service
    à _________________ heures de service

    100



  • Page 101

    Maintenance et entretien
    6.3
    Plan de maintenance
    Maintenance du système Hako client
    Les travaux de maintenance suivants
    doivent être effectués par le client dans
    les intervalles donnés.
    Intervalle
    Activité
    Quotidiennement

    Chaque semaine

    Nettoyage selon les besoins

    o

    o

    Contrôler le niveau d'huile du moteur, en remettre si nécessaire

    o

    o

    Vérifier le niveau de liquide de refroidissement dans le vase d'expansion,

    o

    o

    Vérifier la réserve en carburant, en remettre si nécessaire

    o

    o

    Contrôler la buse d'eau propre du suceur, la nettoyer si nécessaire

    o

    Contrôler l'affichage de maintenance du filtre à air, nettoyer l'élément filtrant si
    nécessaire

    o

    o
    o

    Contrôler le radiateur combiné, le nettoyer si nécessaire

    o

    o

    Contrôler le niveau du liquide lave-glace, en remettre si nécessaire

    o

    o

    Vider le séparateur d'eau

    o

    Contrôler le filtre à air de la cabine, le nettoyer si nécessaire

    o

    Graisser les points de graissage selon la préconisation

    o

    Contrôler le niveau d'huile hydraulique, en remettre le cas échéant

    o

    Contrôler l'éclairage

    o

    Contrôler la pression des pneus

    o
    101



  • Page 102

    Maintenance et entretien
    Maintenance du système Hako client
    Les travaux de maintenance suivants
    doivent être effectués par le client dans
    les intervalles donnés.
    Intervalle
    Activité
    Quotidiennement

    102

    Chaque semaine

    Contrôler l'état d'usure et d'endommagement du suceur
    Contrôler le réglage du suceur, le modifier si nécessaire
    Contrôler l'état d'usure et la fixation correcte du tuyau d'aspiration
    Contrôler le joint entre le tuyau d'aspiration et la benne
    Contrôler la buse d'eau propre et le système d'eau de circulation du suceur
    Contrôler le volet du suceur

    o

    Contrôler l'état d'usure et endommagement de l'unité de balayage/bloc de nettoyage
    Contrôler la trace de balayage, la régler si nécessaire
    Contrôler les buses de pulvérisation, leur filtre et la cartouche de l'installation
    d'eau, les nettoyer si nécessaire

    o

    Parcours d'essai avec essai de freins

    o



  • Page 103

    Maintenance et entretien
    Maintenance du système Hako - une
    seule et unique fois
    Les travaux de maintenance suivants
    doivent être effectués par un atelier de
    service autorisé Hako dans les intervalles donnés.
    Intervalle
    Activité
    Moteur
    Vidanger l'huile moteur
    Remplacer le filtre huile moteur
    Remplacer le filtre de carburant
    Vider le séparateur d'eau
    Contrôler la vitesse au ralenti, préférentielle et celle de régime
    Contrôler la courroie trapézoïdale, la génératrice et la climatisation
    Contrôler le radiateur et les tuyaux de liquide de refroidissement
    Contrôler le radiateur combiné et sa grille
    Freins
    Contrôler le frein de service et celui de parking, les régler si nécessaire
    Contrôler si les câbles Bowden du frein de parking présentent des défauts par frottement
    Contrôler le niveau de liquide du frein de service, en remettre si nécessaire
    Roues
    Contrôler le serrage des boulons de roue (y compris après un changement de roue)
    Contrôler la pression de gonflage des pneus

    au bout de 50 heures de service
    (une fois)

    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o

    o
    o
    103



  • Page 104

    Maintenance et entretien
    Intervalle
    Activité
    Installation hydraulique
    Remplacement du filtre retour
    Contrôler le niveau d’huile
    Contrôler fonction et étanchéité
    Relever la benne avec une pompe à main

    o
    o
    o
    o

    Direction
    Contrôler fonction et souplesse
    Contrôler têtes sphériques et vérins de direction

    o
    o

    Câbles Bowden
    Contrôler fonction, souplesse et point zéro

    o

    Unité de balayage/Bloc de nettoyage
    Contrôler leur état d'usure et d'endommagement
    Contrôler la trace de balayage, la régler si nécessaire
    Contrôler les buses de pulvérisation, leur filtre et la cartouche de l'installation d'eau,
    les nettoyer si nécessaire
    Suceur
    Contrôler son état d'usure et d'endommagement
    Contrôler le réglage du suceur, le modifier si nécessaire
    Contrôler l'état d'usure et la fixation correcte du tuyau d'aspiration
    Contrôler le joint entre le tuyau d'aspiration et la benne
    Contrôler la buse d'eau propre et le système d'eau de circulation du suceur
    Contrôler le volet du suceur

    104

    au bout de 50 heures de service
    (une fois)

    o
    o
    o

    o
    o
    o
    o
    o
    o



  • Page 105

    Maintenance et entretien
    Intervalle
    Activité
    Benne à déchets
    Contrôler son état de salissure
    Contrôler la trappe de sol
    Contrôler la vitesse de la turbine d'aspiration et son état de salissure
    Contrôler l'étanchéité des conduites hydrauliques du moteur de la turbine d'aspiration
    Contrôler l'état d'usure de la chicane du volet de la benne
    Contrôler l'état d'usure et l'étanchéité des joints du volet de la benne
    Contrôler l'état de salissure côté évacuation d'air du volet

    au bout de 50 heures de service
    (une fois)

    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o

    Installation électrique
    Contrôler klaxon, éclairage et fonctions de travail
    Contrôler les traces de frottement et le bon état des câbles
    Contrôler l'état de charge de la batterie
    Nettoyer et graisser les bornes

    o
    o
    o
    o

    Cabine
    Nettoyer le filtre à air de la cabine
    Contrôler le fonctionnement du chauffage
    Contrôler le fonctionnement de la climatisation
    Contrôler le liquide lave-glace

    o
    o
    o
    o

    105



  • Page 106

    Maintenance et entretien
    Intervalle
    Activité
    Graissage
    Véhicule avant - relevage frontal vérin hydraulique supérieur et inférieur
    gauche/droit (4x)
    Véhicule avant - relevage frontal gauche/droit (4x)
    Système de balayage - balais circulaires articulation gauche/droite (4x)
    Système de balayage - relevage du suceur (3x)
    Système de balayage - balais circulaires levier de pivotement (2x)
    Levier eau de circulation (1x)
    Accélérateur (1x)
    Pédale de frein (1x)
    Volet pour déchets grossiers (1x)
    Aide au graissage (2x) (supprimée si option Easy Grease)
    Rétroviseurs gauche/droit (2x)
    Vérins de relevage benne gauche/droit (4x)
    Articulation (2x)
    Articulation sphérique appui arrière (2x)
    Easy Grease (option)
    Divers
    Contrôler l'état optique de la machine
    Parcours d'essai
    Nettoyer le véhicule si nécessaire

    106

    au bout de 50 heures de service
    (une fois)

    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o

    o
    o
    o



  • Page 107

    Maintenance et entretien
    Maintenance du système Hako I
    Les travaux de maintenance suivants
    doivent être effectués par un atelier de
    service autorisé Hako dans les intervalles donnés.
    Intervalle
    Activité
    toutes les 250 heures de service

    Moteur
    Vidanger l'huile moteur
    Remplacer le filtre huile moteur
    Contrôler le filtre de carburant
    Vider le séparateur d'eau
    Nettoyer la cartouche filtrante du filtre à air
    Contrôler la courroie trapézoïdale, la génératrice et la climatisation
    Contrôler le radiateur et les tuyaux de liquide de refroidissement
    Contrôler le radiateur combiné et sa grille
    Freins
    Contrôler le frein de service et celui de parking, les régler si nécessaire
    Contrôler si les câbles Bowden du frein de parking présentent des défauts par frottement
    Contrôler le niveau de liquide du frein de service, en remettre si nécessaire
    Roues
    Contrôler le serrage des boulons de roue (y compris après un changement de roue)
    Contrôler la pression de gonflage des pneus

    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o

    o
    o

    107



  • Page 108

    Maintenance et entretien
    Intervalle
    Activité
    toutes les 250 heures de service

    Installation hydraulique
    Contrôler le niveau d’huile
    Contrôler fonction et étanchéité
    Relever la benne avec une pompe à main

    o
    o
    o

    Direction
    Contrôler fonction et souplesse
    Contrôler têtes sphériques et vérins de direction

    o
    o

    Câbles Bowden
    Contrôler fonction, souplesse et point zéro

    o

    Unité de balayage/de nettoyage
    Contrôler son état d'usure et d'endommagement
    Contrôler la trace de balayage, la régler si nécessaire
    Contrôler les buses de pulvérisation, leur filtre et la cartouche de l'installation d'eau,
    les nettoyer si nécessaire
    Suceur
    Contrôler son état d'usure et d'endommagement
    Contrôler le réglage du suceur, le modifier si nécessaire
    Contrôler l'état d'usure et la fixation correcte du tuyau d'aspiration
    Contrôler le joint entre le tuyau d'aspiration et la benne
    Contrôler la buse d'eau propre et le système d'eau de circulation du suceur
    Contrôler le volet du suceur

    108

    o
    o
    o

    o
    o
    o
    o
    o
    o



  • Page 109

    Maintenance et entretien
    Intervalle
    Activité
    toutes les 250 heures de service

    Benne à déchets
    Contrôler son état de salissure
    Contrôler la trappe de sol
    Contrôler la vitesse de la turbine d'aspiration et son état de salissure
    Contrôler le montage caoutchouc-métal de la turbine d'aspiration
    Contrôler le filtre d'aspiration dans la benne
    Contrôler l'étanchéité des conduites hydrauliques du moteur de la turbine d'aspiration
    Contrôler l'état d'usure de la chicane du volet de la benne
    Contrôler l'état d'usure et l'étanchéité des joints du volet de la benne
    Contrôler les articulations et les logements de la benne
    Contrôler l'état de salissure côté évacuation d'air du volet

    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o

    Installation électrique
    Contrôler klaxon, éclairage et fonctions de travail
    Contrôler les traces de frottement et le bon état des câbles
    Contrôler l'état de charge de la batterie
    Nettoyer et graisser les bornes

    o
    o
    o
    o

    Cabine
    Nettoyer le filtre à air de la cabine
    Contrôler le fonctionnement du chauffage
    Contrôler le fonctionnement de la climatisation
    Contrôler le liquide lave-glace

    o
    o
    o
    o

    109



  • Page 110

    Maintenance et entretien
    Intervalle
    Activité
    toutes les 250 heures de service

    Graissage
    Véhicule avant - relevage frontal vérin hydraulique supérieur et inférieur
    gauche/droit (4x)
    Véhicule avant - relevage frontal gauche/droit (4x)
    Système de balayage - balais circulaires articulation gauche/droite (4x)
    Système de balayage - relevage du suceur (3x)
    Système de balayage - balais circulaires levier de pivotement (2x)
    Levier eau de circulation (1x)
    Accélérateur (1x)
    Pédale de frein (1x)
    Volet pour déchets grossiers (1x)
    Aide au graissage (2x) (supprimée si option Easy Grease)
    Rétroviseurs gauche/droit (2x)
    Vérins de relevage benne gauche/droit (4x)
    Articulation (2x)
    Articulation sphérique appui arrière (2x)
    Easy Grease (option)
    Divers
    Contrôler l'état optique de la machine
    Parcours d'essai
    Nettoyer le véhicule si nécessaire

    110

    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o
    o

    o
    o
    o



  • Page 111

    Maintenance et entretien
    Maintenance du système Hako II :
    Les travaux de maintenance suivants
    doivent être effectués par un atelier de
    service autorisé Hako dans les intervalles donnés.
    Intervalle
    Activité
    toutes les 500 heures de service

    Tous les travaux de maintenance selon la maintenance du système Hako I
    Plus les activités suivantes :

    o

    Moteur
    Remplacer le filtre de carburant
    Remplacer la cartouche filtre à air
    Contrôler l'état de l'échappement

    o
    o
    o

    Installation hydraulique
    Remplacement du filtre retour

    o

    111



  • Page 112

    Maintenance et entretien
    Maintenance du système Hako III/S
    Les travaux de maintenance suivants
    doivent être effectués par un atelier de
    service autorisé Hako dans les intervalles donnés.
    Intervalle
    Activité
    toutes les 1000 heures de service

    Tous les travaux de maintenance selon la maintenance du système Hako I et II
    Plus les activités suivantes :

    112

    o

    Moteur
    Remplacer la cartouche de sécurité du filtre à air
    Contrôler la vitesse au ralenti, préférentielle et celle de régime
    Contrôler le jeu de soupape quand le moteur est froid, le régler si nécessaire
    Remplacer le diaphragme dans le couvercle de la soupape de ventilation du moteur
    Remplacer le liquide de refroidissement - au plus tard au bout de 2 ans (antigel en
    hiver)

    o
    o
    o
    o
    o

    Freins
    Contrôler les mâchoires, les remplacer si nécessaire
    Remplacer le liquide de refroidissement du frein de service - au plus tard au bout de
    2 ans

    o
    o

    Installation hydraulique
    Remplacer l'huile

    o

    Câbles Bowden
    Remplacer le câble Bowden du groupe moteur
    Remplacer les câbles Bowden de la pompe de propulsion

    o
    o



  • Page 113

    Maintenance et entretien
    Intervalle
    Activité
    toutes les 1000 heures de service

    Pédale d'accélérateur
    Contrôler fonction et souplesse, remplacer les éléments défectueux si nécessaire
    Remplacer le disque de démarrage et les ressorts de torsion
    Remplacer l'accélérateur (au bout de 2000 heures de service)

    o
    o
    o

    Articulation
    Contrôler l'absence de jeu du tampon en caoutchouc

    o

    Benne à déchets
    Contrôler le montage caoutchouc-métal de la turbine d'aspiration

    o

    Cabine
    Remplacer le filtre à air de la cabine

    o

    Divers
    Contrôler les plaques de la machine, les remplacer si nécessaire
    Essai de fonctionnement de tous les éléments ayant trait à la sécurité
    Contrôler les équipements portés
    Parcours d'essai
    Procès-verbal UVV-BGV-TÜV-VDE, plaque de contrôle et journal de contrôle

    o
    o
    o
    o
    o

    113



  • Page 114

    Maintenance et entretien
    6.4
    Moteur
    1 Capuchon du remplissage d'huile
    2 Jauge de niveau
    3 Filtre à huile moteur
    4 Bouchon de vidange huile moteur
    5 Diaphragme du couvercle de la soupape

    1

    maxi

    5
    min

    Observer les consignes de sécurité suivantes :
    Attention à l'huile chaude si le
    moteur avait été branché auparavant.
    Récupérer l'huile usagée et la
    recycler en conformité avec les
    règles régissant la protection
    de l'environnement.
    Ne pas éclabousser lors du
    remplissage.

    2

    3
    4
    Fig. 44

    114



  • Page 115

    Maintenance et entretien
    6.4.1 Contrôler le niveau d'huile du
    moteur
    Contrôler quotidiennement le niveau
    d'huile du moteur et en remettre en cas
    de besoin. Si le témoin de pression
    d'huile s'allume, chercher la cause et
    remettre à niveau si nécessaire.
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale et serrer le frein à main.
    2. Couper le moteur à températuare
    normale de service.

    5. Remettre de l'huile selon nécessité
    et vérifier une nouvelle fois le niveau.
    Le niveau d'huile ne doit pas
    dépasser la marque maxi.
    6. Réintroduire la jauge.

    Il faut quelques minutes pour
    que l'huile redescende au fond
    du carter du moteur.
    3. Vérifier le niveau avec la jauge
    (Fig. 44/2).
    4. Le niveau d'huile doit se trouver
    entre les marques min et max, sans
    être jamais en dessous du niveau
    min.

    115



  • Page 116

    Maintenance et entretien
    6.4.2 Remplacer l'huile de moteur
    et le filtre de l'huile de moteur
    Changer l'huile moteur et le filtre à
    l'huile après 50 heures, puis toutes les
    250 heures. Vidanger l'huile moteur
    une fois que le moteur a atteint sa température de service.
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale, serrer le frein à main et
    couper le moteur.
    Il faut quelques minutes pour
    que l'huile redescende au fond
    du carter du moteur.
    2. Placer un baquet de vidange sous le
    bouchon (Fig. 44/4).
    3. Retirer le capuchon(Fig. 44/1) pour
    purger.
    4. Dévisser la vis de vidange et procéder à la vidange complète.
    5. Remplacer le filtre à huile du moteur
    (Fig. 44/3) et s'assurer que les surfaces de contact du joint sont
    propres avant de mettre un joint
    neuf.
    6. Mettre en place le bouchon de vidange avec un joint neuf.

    116

    7. Faire le plein d’huile moteur
    Utiliser l'huile suivante : Mobiloil
    DELVCAC MX 15W-40 ou équivalente
    Quantité avec filtre : 8,6 litres (sans
    filtre : 8,2 litres).
    Récupérer l'huile usagée et la
    recycler en conformité avec les
    règles régissant la protection
    de l'environnement.
    8. Démarrer le moteur et le laisser tourner un peu au ralenti. Le témoin de
    pression d'huile doit s'éteindre peu
    après.
    9. Arrêter le moteur, vérifier s'il n'y a
    pas de fuite, et si l'huile est au bon niveau.
    10.Revisser le bouchon et la jauge.



  • Page 117

    Maintenance et entretien
    6.5
    Circuit du carburant
    1 Séparateur d'eau
    2 Bouchon de vidange
    3 Filtre de carburant
    4 Bouchon du réservoir

    4

    3

    1
    2

    Fig. 45
    117



  • Page 118

    Maintenance et entretien
    6.5.1 Mettre du carburant
    Le réservoir de carburant est situé sur
    le côté arrière gauche. Ouvrir le bouchon (Fig. 45/4) et remplir de gazole
    DIN 51601 . Contenance du réservoir :
    env. 60 litres
    Observer les consignes de sécurité suivantes :
    Arrêter le moteur avant de
    mettre du carburant et retirer la
    clé de contact.
    Ne pas mettre de carburant
    dans un local clos !
    Ne jamais manipuler une
    flamme vive lorsque vous mettez du carburant et lorsque
    vous travaillez à proximité
    d'éléments contenant du carburant.
    Ne pas verser du carburant à
    côté de l'orifice de remplissage. Si ceci est le cas, nettoyer en respectant l'environnement.

    118

    6.5.2 Contrôler le séparateur d'eau
    Contrôler le séparateur d'eau toutes les
    semaine et faire s'en écouler l'eau de
    condensation (Fig. 45/1) si nécessaire.
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale, serrer le frein à main et
    couper le moteur.
    2. Placer un récipient approprié sous le
    séparateur d'eau.
    3. Ouvrir le bouchon de vidange
    (Fig. 45/2) et collecter l'eau de
    condensation.
    4. Refermer le bouchon.

    6.5.3 Remplacer le filtre de carburant
    Changer le filtre (Fig. 45/3) toutes les
    500 heures de service.
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale, serrer le frein à main et
    couper le moteur.
    2. Dévisser le filtre (Fig. 45/3) et le collecter avec le gazole dans un récipient approprié.
    3. Mettre un filtre neuf.
    4. Refermer le bouchon.



  • Page 119

    Maintenance et entretien
    6.6
    Filtre à air
    1 Filtre à air
    2 Affichage d'entretien
    3 Grille
    4 Brides de fixation
    5 Éjecteur de poussière
    6 Cartouche filtrante
    7 Cartouche de sécurité

    1

    6

    7

    2

    3

    4

    5

    Fig. 46
    119



  • Page 120

    Maintenance et entretien
    6.6.1 Affichage d'entretien
    Vérifier quotidiennement l'encrassement du filtre à air. L'indicateur de colmatage (Fig. 46/2) indique le degré
    d'encrassement.
    6.6.2 Nettoyer la cartouche filtrante
    Contrôler la cartouche filtrante
    (Fig. 46/6) en consultant l'indicateur de
    colmatage (Fig. 46/2) et la nettoyer au
    besoin. La changer toutes les 500
    heures de service.
    Nous ne sommes pas responsables du nettoyage des cartouches filtrantes. Ne jamais
    faire tourner le moteur sans
    cartouche filtrante !
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale, serrer le frein à main et
    couper le moteur.
    2. Retirer la cartouche filtrante et le nettoyer avec précaution de l'intérieur
    vers l'extérieur avec de l'air comprimé sec (max. 3 bars) en bougeant la
    conduite d'air comprimé de haut en
    bas.
    3. Remplacer immédiatement une cartouche encrassée ou endommagée.
    4. Nettoyer le carter du filtre de l'inté120

    rieur.
    5. Reposer la cartouche.
    6.6.3 Remplacer la cartouche de sécurité
    Ne pas nettoyer la cartouche
    de sécurité ! Ne jamais faire
    tourner le moteur sans cartouche filtrante !
    A centre de la cartouche filtrante se
    trouve une cartouche de sécurité
    (Fig. 46/7). Celle-ci évite que des impuretés ne pénètrent dans l'admission
    pendant le changement ou le nettoyage
    de la cartouche. Remplacer la cartouche de sécurité toutes les 1000
    heures en même temps que la cartouche filtrante.
    6.6.4 Préfiltre et éjecteur de poussière
    Un préfiltre (Fig. 46/5) a été intégré
    dans le carter du filtre. Ce préfiltrage
    permet une substantielle augmentation
    de la durée de vie de la cartouche filtrante. Les particules de poussière
    dans le carter sont expulsées par l'éjecteur (Fig. 46/5)



  • Page 121

    Maintenance et entretien
    6.7
    Circuit de refroidissement
    1 Volet arrière
    2 Grilles d'aération
    3 Plaque de recouvrement
    4 Radiateur combiné
    5 Soupape d'évacuation
    6 Bouchon
    7 Marque de niveau de remplissage
    8 Vase d’expansion

    3
    2
    1

    4
    5
    2
    6

    7

    8
    Fig. 47
    121



  • Page 122

    Maintenance et entretien
    6.7.1 Nettoyage du circuit de refroidissement
    Le radiateur combiné refroidit l'eau du
    moteur diesel et l'huile du circuit hydraulique. Un ventilateur aspire l'air à
    travers les grilles d'aération qui se
    trouvent à gauche et à droite sur le véhicule arrière dans le volet (Fig. 47/1) et
    (Fig. 47/2) et le dirige vers le radiateur
    combiné. Contrôler quotidiennement
    les grillles d'aération ainsi que le radiateur combiné (Fig. 47/4) et les nettoyer
    si nécessaire.
    Ne pas utiliser d'éjecteur à jet
    de vapeur ou de nettoyeur à
    haute pression. Ne pas projeter le jet d'eau directement sur
    des éléments électriques ou
    des composants électroniques !
    Les lamelles du radiateur sont
    très fines et peuvent être facilement endommagés.
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale, serrer le frein à main et
    couper le moteur.
    2. Ouvrir le volet arrière (Fig. 47/1).
    3. Contrôler si les grilles d'aération
    122

    (Fig. 47/2) et le radiateur combiné
    (Fig. 47/4) sont encrassés et les nettoyer si nécessaire à l'air comprimé
    ou au jet d'eau.
    6.7.2 Plaque de recouvrement pour
    le service hivernal
    Si le véhicule est équipé d'un
    épandeur à sel et sable pour le
    service hivernal, monter la
    plaque de recouvrement
    (Fig. 47/3) pour protéger le radiateur.



  • Page 123

    Maintenance et entretien
    6.7.3 Rajouter du liquide de refroidissement
    Vérifier quotidiennement le niveau du liquide dans le vase d'expansion
    (Fig. 47/8) et compléter au besoin.

    entre 40 % mini et 60 % maxi. Ne jamais rouler sans additif !
    7. Contrôler le niveau, compléter à
    nouveau si nécessaire.
    8. Refermer le capuchon (Fig. 47/6).

    Collecter le liquide qui s'est
    écoulé et l'éliminer en respectant l'environnement.
    Risque d'échaudures ! Ne pas
    ouvrir le capuchon avec moteur chaud. Circuit de refroidissement sous tension !
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale et serrer le frein à main.
    2. Lever la benne jusqu'en butée.
    3. Arrêter le moteur et enlever la clé de
    contact. Laisser refroidir le moteur
    4. Contrôler le niveau du liquide de refroidissement.
    Lorsque le moteur a refroidi, le niveau doit se trouver entre les
    marques mini et maxi (Fig. 47/7).
    5. Dévisser le bouchon (Fig. 47/6) du
    vase d’expansion.
    6. Rajouter du liquide de refroidissement
    Liquide : Glaceelf Auto Supra
    Le taux d'additif doit être compris
    123



  • Page 124

    Maintenance et entretien
    6.7.4 Vidanger le fluide de refroidissement
    Changer le liquide de refroidissement
    toutes les 1000 heures de service.
    Risque d'échaudures ! Ne pas
    ouvrir la soupape d'évacuation
    avec moteur chaud. Circuit de
    refroidissement sous tension !
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale et serrer le frein à main.
    2. Lever la benne jusqu'en butée.
    3. Arrêter le moteur et enlever la clé de
    contact. Laisser refroidir le moteur
    4. Placer un récipient (environ 10 litres)
    sous la soupape d'évacuation
    (Fig. 47/5).
    5. Ouvrir le volet arrière (Fig. 47/1) et
    retirer la plaque de recouvrement
    (Fig. 47/3).
    6. Ouvrir le volet arrière (Fig. 47/5) et
    vidanger le liquide.
    7. Fermer la soupape et dévisser le
    bouchon (Fig. 47/6).
    8. Remplir de liquide de refroidissement.
    Liquide : Glaceelf Auto Supra
    Le taux d'additif doit être compris
    entre 40 % mini et 60 % maxi. Ne jamais rouler sans additif !
    124

    9. Fermer le bouchon. Laisser le moteur chauffer, puis l'arrêter.
    10.Contrôler à nouveau le niveau du
    fluide de refroidissement et en remettre, le cas échéant. La contenance pour le circuit de
    refroidissement, y compris le chauffage, est d'environ 7,5 litres.



  • Page 125

    Maintenance et entretien
    6.8
    Circuit hydraulique
    1 Indicateur de niveau
    2 Filtre d'aspiration retour
    3 Bouchon
    4 Réservoir d'huile hydraulique
    5 Tuyau

    3

    2
    1

    4

    5

    Fig. 48
    125



  • Page 126

    Maintenance et entretien
    6.8.1 Remettre l'huile à niveau
    Vérifier toutes les semaines le niveau
    d'huile hydraulique sur l'indicateur
    (Fig. 48/1), compléter si nécessaire.
    N'utiliser que des huiles hydrauliques
    autorisées par le fabricant (HVLP 46)
    p. ex. Mobiloil DTE 15 M.
    Récupérer l’huile hydraulique
    qui s’est écoulée ou renversée
    dans un récipient adéquat et
    l’éliminer en respectant l’environnement !
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale et serrer le frein à main.
    2. Lever la benne jusqu'en butée.
    3. Arrêter le moteur et enlever la clé de
    contact. Laisser refroidir le moteur
    4. Dévisser le bouchon (Fig. 48/3) et
    remettre de l'huile.
    5. Le niveau d'huile doit se trouver
    entre le mini et le maxi sur l'indicateur.
    Quantité : env. 5 litres
    6. Revisser le bouchon.

    126

    6.8.2 Remplacement du filtre d'aspiration retour
    Remplacer le filtre de retour après 50
    heures, puis toutes les 500 heures.
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale et serrer le frein à main.
    2. Lever la benne jusqu'en butée.
    3. Arrêter le moteur et retirer la clé de
    contact. Laisser refroidir le moteur
    4. Retirer le couvercle du filtre d'aspiration retour (Fig. 48/2) et changer celui-ci.



  • Page 127

    Maintenance et entretien
    6.8.3 Remplacer l'huile hydraulique
    Changer l'huile toutes les 1000 heures
    de service. N'utiliser que des huiles hydrauliques autorisées par le fabricant
    (HVLP 46) p. ex. Mobiloil DTE 15 M.
    Quantité de remplissage du circuit hydraulique : env. 45 litres.

    9. Contrôler quotidiennement le niveau
    d'huile et en remettre en cas de besoin.
    10.Revisser le bouchon.

    Récupérer l’huile hydraulique
    qui s’est écoulée ou renversée
    dans un récipient adéquat et
    l’éliminer en respectant l’environnement !
    1. S'assurer que le véhicule est bien à
    l'horizontale et serrer le frein à main.
    2. Lever la benne jusqu'en butée.
    3. Arrêter le moteur et retirer la clé de
    contact. Laisser refroidir le moteur
    4. Placer un récipient (capacité mini
    50 l) sous le tuyau de vidange.
    5. Dévisser le bouchon (Fig. 48/3).
    6. Détacher le tuyau (Fig. 48/5) situé
    au-dessous du réservoir d'huile hydraulique (Fig. 48/4) et procéder à la
    vidange.
    7. Replacer le tuyau (Fig. 48/5) et emplir d'huile.
    8. Le niveau d'huile doit se trouver
    entre le mini et le maxi sur l'indicateur.
    127



  • Page 128

    Maintenance et entretien
    6.9
    Circuit d'eau propre
    1 Filtre des buses de pulvérisation
    2 Buses de pulvérisation
    3 Réservoir d'eau propre
    4 Bouchon
    5 Bouchon de vidange
    6 Indicateur de niveau
    7 Filtre à tamis

    1

    2

    3
    4
    5
    6
    7

    Fig. 49
    128



  • Page 129

    Maintenance et entretien
    6.9.1 Remplir le réservoir d'eau
    propre
    Retirer le bouchon Verschlussdeckel
    (Fig. 49/4) et remplir le réservoir d'eau
    propre (Fig. 49/3) jusqu'à ce que l'indicateur de niveau (Fig. 49/6) indique le
    maximum. La contenance est d'env.
    180 litres.
    Il est possible de tirer de l'eau
    du réseau de prises d'eau publiques uniquement par le „raccord de tuyau D” !
    Lors de températures inférieures à 0 (risque de gel), vider l'eau de tous les éléments
    par lesquels elle passe.

    6.9.3 Vider l'eau propre
    Vider le réservoir d'eau propre
    (Fig. 49/3) après avoir dévissé les bouchons de vidange (Fig. 49/5). Brancher
    brièvement la pompe à eau pour vidanger les tuyaux.
    6.9.4 Nettoyer les buses de pulvérisation
    Contrôler toutes les semaines l'état de
    salissure des buses (Fig. 49/2) et de
    leur filtre (Fig. 49/1) et les nettoyer si
    nécessaire.
    Contrôler quotidiennement la buse
    d'eau propre dans le suceur (Fig. 50/9)
    et la nettoyer si nécessaire.

    6.9.2 Nettoyer la cartouche filtrante
    Contrôler quotidiennement l'état d'encrassement de la cartouche (Fig. 49/7)
    et la nettoyer si besoin est.

    129



  • Page 130

    Maintenance et entretien
    6.10 Système de balayage
    1 Vis de réglage pour la trace de
    balayage
    2 Vis de réglage pour la pression
    d'appui des balais
    3 Blocage de la pression d'appui des
    balais et la position de transport
    4 Balais circulaires
    5 Bavette du suceur
    6 Roulettes
    7 Tiges filetées
    8 Volet pour déchets grossiers
    9 Buse d'eau propre dans le suceur

    2

    3

    4

    Position 3 - 2 - 1

    1
    9
    7

    5

    8

    6
    A

    Fig. 50
    130

    B



  • Page 131

    Maintenance et entretien
    6.10.1 Régler la trace de balayage
    La surface de contact des balais
    (Fig. 50/4) sur le sol (trace de balayage)
    ainsi que les bras de relevage sont réglés en usine avec les vis (Fig. 50/1).
    Contrôler toutes les 250 heures de service la trace de balayage et la régler si
    nécessaire.
    Lorsque l'unité de balayage est abaissée, la trace doit présenter la surface
    de contact au sol suivante :
    Balai droit
    • de 10 à 16 heures
    Balai gauche :
    • de 8 à 14 heures

    immédiatement les joints défectueux,
    également ceux du volet pour déchets
    grossiers (Fig. 50/8) car ils diminuent la
    puissance d'aspiration.
    6.10.4 Régler le dispositif de verrouillage
    En mode de transport, l'unité de balayage doit être bloquée avec le dispositif de verrouillage (Fig. 50/3) !
    Positions du dispositif de verrouillage :
    • Transport = Position 1
    • Balai neuf = Position 2
    • Balai usé à 50% = Position 3.

    6.10.2 Régler la pression au sol des
    balais.
    La pression au sol des balais se règle
    avec les vis de réglage (Fig. 50/2).
    Adapter la trace de balayage selon
    l'augmentation de l'usure.
    6.10.3 Régler le suceur
    À l'avant (A) le jeu entre la bavette et le
    sol doit être d'env. 3+2 mm. À l'arrière
    (B) le jeu doit être 8 + 2 mm. Le réglage
    s'effectue à l'aide des tiges filetées
    (Fig. 50/7). En cas d'usure de la bavette, poser les roulettes (Fig. 50/6)
    dans l'alésage supérieur. Remplacer
    131



  • Page 132

    Maintenance et entretien
    6.11

    Bloc de nettoyage

    6.11.1 Remplacer les brosses
    Les brosses peuvent se remplacer rapidement et sans aucun outillage grâce
    au système à déclic Hako. Deux leviers
    (Fig. 51/1) permettent de verrouiller les
    brosses.

    1
    Fig. 51
    132



  • Page 133

    Maintenance et entretien
    6.11.2 Régler les bavettes
    Trois bavettes se trouvent sur le suceur. Les deux bavettes latérales
    (Fig. 52/1) peuvent se remplacer et la
    bavette arrière (Fig. 52/2) sur le suceur
    n'est pas soumise à l'usure si elle est
    bien réglée.
    Contrôler le réglage toutes les 250
    heures de service et le modifier si nécessaire. Le suceur complet est réglé
    par rapport au sol à l'aide des tiges filetées (Fig. 52/3).
    À l'avant (A) le jeu entre la bavette et le
    sol doit être d'env. 5 mm. À l'arrière (B)
    le jeu doit être 0 mm.

    3

    2

    6.11.3 Remplacer les bavettes
    Les bavettes latérales (Fig. 52/1) sont
    construites de la sorte qu'on puisse les
    retourner une fois en cas d'usure.
    Lorsque les deux côtés sont usés, remplacer les bavettes.
    À cet effet, dévisser les molettes et les
    baguettes de serrage.

    1

    A

    B

    Fig. 52
    133



  • Page 134

    Maintenance et entretien
    6.11.4 Nettoyage des cartouches
    Nettoyer les cartouches filtrantes
    (Fig. 53/1) du système de recyclage
    (option) après chaque utilisation.
    Nettoyage simple : desserrer le capuchon (Fig. 53/2) et laisser s'écouler
    l'eau sale pendant env. 5 secondes.
    Nettoyage profond : dévisser la filtre,
    retirer la caratouche et le nettoyer en
    profondeur.

    1
    2
    Fig. 53
    134



  • Page 135

    Maintenance et entretien
    6.11.5 Régler le dosage
    Séparer les raccords (Fig. 54/2) et
    (Fig. 54/3). Brancher le raccord
    (Fig. 54/2) au raccordement (A) du dispositif de dosage des produits
    chimiques (option).
    Brancher le raccord (Fig. 54/3) au raccordement (B) du dispositif de dosage
    des produits chimiques.
    Une buse (Fig. 54/1) se trouve dans le
    tuyau d'aspiration du récipient de produit chimique. La sélection de celle-ci
    permet de régler le rapport de mélange
    du liquide de nettoyage. Les différentes
    buses se trouvent dans le kit d'accessoires.

    B

    A

    2
    3
    1
    Fig. 54
    135



  • Page 136

    Maintenance et entretien
    6.12 Benne à déchets
    1 Levier de commande de la pompe à
    main
    2 Soupape de la pompe à main
    3 Raccordement eau
    4 Filtres fins
    5 Trappe de sol
    6 Joint du volet arrière
    7 Béquille de sécurité

    1

    3

    2

    2

    6
    7
    4
    5

    Fig. 55
    136



  • Page 137

    Maintenance et entretien
    6.12.1 Béquille de sécurité
    Dans le cas de travaux d'entretien de la benne, toujours apporter celle-ci à la position supérieure et poser les béquilles
    de sécurité (Fig. 55/7).
    6.12.2 Contrôler le joint du volet arrière
    Toutes les 250 heures de service
    contrôler le joint du volet arrière
    (Fig. 55/6) de la benne, le remplacer en
    cas de besoin.
    6.12.3 Nettoyer les filtres fins
    Nettoyer les filtres fins (Fig. 55/4), la
    trappe de sol (Fig. 55/5), le réservoir qui
    se trouve dessous après chaque vidange.
    6.12.4 Nettoyer la turbine d'aspiration
    Toutes les 250 heures de service
    contrôler l'état de salissure de la turbine
    et la nettoyer si besoin est. Un raccord
    d'eau (Fig. 55/3) pour son nettoyage se
    trouve à l'avant de la benne.

    6.12.5 Remplir d'eau de circulation
    Remplir la benne d'env. 200 litres afin
    de permettre une autonomie de nettoyage la plus longue possible.
    Lors de températures inférieures à 0 (risque de gel), vider l'eau de tous les éléments
    par lesquels elle passe.
    6.12.6 Relever la benne avec une
    pompe à mai
    Toutes les 250 heures de service
    contrôler les vérins hydrauliques avec
    la pompe à main Si la touche ’’Relever
    la benne’’ ne marche pas, il est possible
    de relever comme suit la benne depuis
    la cabine avec une pompe à main et
    l'outil auxiliaire :
    1. Poser l'outil sur le levier de commande de la pompe à main
    (Fig. 55/1) et actionner la soupape
    (Fig. 55/2).
    2. Actionner la pompe à main à l'aide
    de l'outil jusqu'à ce que la benne se
    trouve en position finale.

    137



  • Page 138

    Maintenance et entretien
    6.13 Climatisation
    1 Groupe de climatisation
    2 Courroie trapézoïdale
    3 Ventilateur du condenseur
    4 Carter
    5 Grille de protection
    6 Filtre à air de la cabine
    7 Plaque perforée

    3
    4

    S
    W

    5

    Fig. 56
    138

    6

    7



  • Page 139

    Maintenance et entretien
    6.13.1 Remplacer le filtre à air de la
    cabine
    Contrôler toutes les semaines si la
    natte filtrante(Fig. 56/6) est encrassée,
    plus souvent en cas d'interventions
    poussiéreuses. Procéder au démontage comme suit :
    1. Arrêter le véhicule sur une surface
    plane et serrer le frein de parking.
    2. Arrêter le moteur et retirer la clé de
    contact.
    3. Desserrer les quatre vis de fixation
    de la grille de protection (Fig. 56/5)
    et retirer celle-ci.
    4. Retirer la natte filtrante (Fig. 56/6), le
    nettoyer ou le remplacer si nécessaire.

    6.13.2 Mettre le liquide de refroidissement à niveau
    La mise à niveau du liquide de
    refroidissement ne doit être effectuée qu'avec un dispositif
    de remplissage répondant aux
    prescriptions et que par des
    personnes qualifiées ayant
    reçu une formation.
    Le bouchon de remplissage se trouve
    sous le condenseur.
    Contenance : env. 850 gr.
    Liquide de refroidissement : R 134 a
    Service d'été
    Poser la plaque perforée qui se trouve
    derrière la natte filtrante (Fig. 56/6)
    (Fig. 56/7) de telle manière que la
    marque se trouve sur “S”.
    Service hivernal
    Poser la plaque perforée qui se trouve
    derrière la natte filtrante (Fig. 56/6)
    (Fig. 56/7) de telle manière que la
    marque se trouve sur “W”.

    139



  • Page 140

    Maintenance et entretien
    6.13.3 Ventilateur du condenseur
    Toutes les 250 heures contrôler l'état
    de salissure du condenseur (Fig. 56/3)
    de la climatisation et le nettoyer si nécessaire.
    1. Garer le véhicule sur une surface
    plane.
    2. Serrer le frein de parking
    3. Arrêter le moteur et retirer la clé de
    contact.
    4. Desserrer les vis de fixation du
    carter(Fig. 56/4) en haut et en bas.
    5. Au besoin, nettoyer les éléments
    sales avec une brosse souple ou un
    jet d'eau léger (ne pas utiliser de nettoyeur à haute pression !).
    Faire attention aux éléments
    brûlants si l'installation était
    branchée auparavant.

    140

    6.13.4 Groupe de climatisation
    Contrôler comme suit la courroie trapézoïdale du groupe de climatisation
    (Fig. 56/1) toutes les 250 heures de
    service
    1. Arrêter le véhicule sur une surface
    plane et serrer le frein de parking.
    2. Arrêter le moteur et retirer la clé de
    contact.
    3. Lever la benne jusqu'en butée.
    4. Contrôler la consistance et la tension
    de la courroie (Fig. 56/2), la retendre
    ou la remplacer si nécessaire.



  • Page 141

    Maintenance et entretien
    6.14 Roues et système de freinage
    1 Point de pose du cric à l'avant
    2 Point de pose du cric à l'arrière
    3 Réservoir de liquide de frein
    4 Plaque de recouvrement

    4

    3

    1
    2
    Fig. 57
    141



  • Page 142

    Maintenance et entretien
    6.14.1 Changement de roue
    Seul un personnel d'ateliers
    spécialisés agréés peut effectuer des travaux de réparation
    sur les pneus et les jantes !
    Dans le cas de changement de
    roues, veiller à ce que le cric
    soit poser sur les points de
    pose spécifiés.
    Démontage
    1. Garer le véhicule sur une surface
    plane et s'assurer qu'il ne puisse pas
    rouler.
    2. Arrêter le moteur et retirer la clé de
    contact.
    3. Poser le cric sur le point de pose
    (Fig. 57/1) ou (Fig. 57/2) de telle
    sorte qu'il soit parfaitement stable.
    4. Soulever le côté de l'axe correspondant et contrôler encore une fois si le
    véhicule est parfaitement stable.
    5. Retirer les vis de roue et la roue.

    142

    Montage
    1. Poser la roue sur la pièce de centrage et serrer légèrement toutes les
    vis de roue.
    2. Abaisser le côté de l'essieu soulevé.
    3. Serrer les vis en croix avec une clé
    dynamométrique.
    Vous trouverez le couple de
    serrage autorisé au point Données techniques chapitre 5.
    4. Serrer une nouvelle fois les vis de
    roue au bout de 50 heures comme
    décrit plus haut.
    6.14.2 Contrôler la pression de gonflage du pneu
    Toutes les 250 heures de service
    Vous trouverez la pression de
    gonflage autorisée au point
    Données techniques chapitre 5.



  • Page 143

    Maintenance et entretien
    6.14.3 Ajouter du liquide de frein
    L'opérateur doit contrôler tous les jours
    l'efficacité du dispositif de freinage
    avant de commencer à rouler. Toutes
    les 250 heures de service contrôler le
    niveau du réservoir de liquide de frein
    (Fig. 57/2) en rajouter en cas de besoin.
    Le réservoir de liquide de frein se
    trouve sous le siège du conducteur.

    1. Retirer la plaque (Fig. 57/3) située
    sous la siège du conducteur.
    2. Dévisser le bouchon du réservoir du
    liquide de frein et contrôler le niveau.
    3. Emplir du liquide de frein d'origine
    jusqu'à la marque maxi.
    4. Revisser le bouchon. Veiller à l'étanchéité du dispositif !

    Ne faire effectuer les travaux
    de réparation sur le dispositif
    de freinage que par un atelier
    spécialisé agréé.
    Veiller à sa propreté ! Du liquide de frein sale peut
    conduire á une panne du dispositif de freinage.
    Un niveau de liquide de frein
    qui s'abaisse peut être un
    signe d'usure des plaquettes !
    Récupérer le liquide de frein
    qui s'écoule et l'éliminer en
    respectant l'environnement.

    143



  • Page 144

    Maintenance et entretien
    6.15

    Lave-glace

    6.15.1 Ajouter de l'eau
    Contrôler le niveau tous les jours. Ouvrir le bouchon du réservoir (Fig. 58/1)
    et emplir d'eau.

    1

    Si les températures sont en
    dessous de 0 degré (risque de
    gel), ajouter du produit antigel
    à l'eau. Respecter le rapport
    de mélange correct !
    Au besoin, un produit de nettoyage pour vitres approprié
    peut être mélangé. Respecter
    le rapport de mélange correct !

    Fig. 58

    144



  • Page 145

    Maintenance et entretien
    6.16

    Circuit électrique

    6.16.1 Fusibles carte des circuits imprimés
    F1 Fusible feu de position droit et feu
    rouge arrière droit
    5A
    F2 Fusible feu de position, feu rouge
    arrière
    gauche
    5A
    F3 Fusible RKL
    7,5A
    F4 Fusible de puissance
    30A
    F5 Fusible de puissance
    30A
    F6 Fusible de puissance
    30A
    F7 Fusible contact du siège
    3A
    F8 Fusible climatisation
    20A
    F9 Fusible prise de courant
    10A
    F10 Fusible ventilateur du chauffage
    15A
    F11 Fusible (Y6)
    3A
    F12 Fusible feu stop, klaxon
    10A
    F13 Fusible soupapes hydrauliques
    10A
    F14 Fusible (Y13)
    5A
    F15 Fusible soupape carburant
    25A
    F16 Fusible feux de croisement
    15A
    F17 Fusible essuie-glace
    10A
    F18 Fusible phare de travail 15A
    F19 Fusible témoin lumineux, moteur
    7,5A
    F20 Fusible clignotant
    10A
    F21 Fusible hydr. (Y9, Y10)
    Radio
    7,5A

    Fig. 59

    145



  • Page 146

    Maintenance et entretien
    F22 Fusible hydr. (Y4)
    F23 Fusible pompe à eau
    F24Fusible vanne carburant25A

    7,5A
    10A

    6.16.2 Relais carte de circuits imprimés
    K1 Relais 40/20A
    K2 Unité de contrôle contact du siège
    K3 Relais climatisation
    K4 Relais position flottante porte-outils
    K5 Relais vanne proportionnelle
    K6 Relais marche de travail et marche
    de transport
    K7 Relais protection contre une remise
    sous tension
    turbine/faucheuse
    K8 Relais intervalles essuie-glace (option)
    K9 Relais déblocage pour faucheuse
    K10 Relais faucheuse activé/désactivé
    K11 Relais clignotant

    Fig. 60

    146



  • Page 147

    Maintenance et entretien
    6.16.3 Fusibles boîte électrique
    F30 Fusible principal
    F31 Fusible signal marche arrière
    (option)
    F32 Fusible disjoncteur de batterie
    (option)
    F33 Fusible bloc de nettoyage
    (option)
    F34 Fusible préchauffage

    80A
    5A
    3A
    15A
    40A

    6.16.4 Relais boîte électrique
    K12 Unité de contrôle préchauffage
    K13 Unité de contrôle chauffage
    rétroviseur extérieur (option)
    K14 Unité de contrôle niveau d'eau de
    refroidissement
    K15 Unité de contrôle essuie-glace
    K16 Timer soupape carburant
    K17 Relais soupape carburant
    K18 Unité de contrôle démarreur
    K19 Relais 12V - 20/10A
    K20 Relais signal marche arrière (option)
    K23 Relais 12V - 20/10A
    K24 Relais 12V - 20/10A

    Fig. 61

    147



  • Page 148

    Maintenance et entretien
    6.16.5 Fusibles commande vanne
    proportionnelle
    F25 Fusible chauffage
    rétroviseur extérieur (option)
    F33 Fusible Hako-Citymaster 1250 15A
    6.16.6 Relais commande vanne proportionnelle
    K21 Relais épandage suivant la distance
    K25 Relais renforcement de la pression
    au sol
    K26 Relais renforcement de la pression
    au sol
    K27 Relais bloc de nettoyage (option)
    K28 Relais bloc de nettoyage (option)
    K29 Relais affichage de charge (option)

    Fig. 62

    148



  • Page 149

    Maintenance et entretien
    6.17 Plan de graissage
    Les valeurs indiquées entre parenthèses correspondent au nombre des
    points de graissage sur les éléments.
    Graisser les points suivants une fois par
    semaine, indépendamment des états
    de fonctionnement.

    1

    2
    2

    1 Véhicule avant - relevage frontal
    vérin hydraulique supérieur et inférieur gauche/droit (4x)
    2 Véhicule avant - relevage frontal
    gauche/droit (4x)
    3 Système de balayage - balais circulaires articulations gauche/droite
    (4x)
    4 Système de balayage - relevage du
    suceur (3x)
    5 Système de balayage - balais circulaires levier de pivotement (2x)

    5

    5

    4

    4

    4

    3

    3

    Fig. 63
    149



  • Page 150

    Maintenance et entretien
    6 Levier eau de circulation (1x)
    7 Accélérateur (1x)
    8 Pédale de frein (1x)
    9 Volet pour déchets grossiers (1x)
    10 Aide au graissage (2x) (supprimée
    si option Easy Grease)
    11 Rétroviseurs gauche/droit (2x)

    11

    6

    Fig. 64
    150

    7

    8 9

    10



  • Page 151

    Maintenance et entretien
    12 Vérins de relevage benne
    gauche/droit (4x)
    13 Articulation (2x)
    14 Easy Grease (option) pour :
    - Articulation (2x)
    - Véhicule avant - relevage frontal
    vérin hydraulique supérieur et inférieur gauche/droit (4x)
    - Véhicule avant - relevage frontal
    gauche/droit (2x)
    15 Articulation sphérique appui arrière
    (2x)

    15

    12

    12

    13

    13

    14

    Fig. 65
    151



  • Page 152

    Maintenance et entretien

    152



  • Page 153

    Déclaration de conformité pour la CEE
    Hako-Werke GmbH
    Hamburger Straße 209-239
    D-23843 Bad Oldesloe

    déclarons sous notre seule responsabilité que le produit,
    Hako-Citymaster 1250
    Typ: 1433

    faisant l’objet de la déclaration est
    conforme aux prescriptions fondamentales en matière de sécurité et
    de santé stipulées dans la Directive
    de la CEE 2006/42/CEE, ainsi
    qu’aux prescriptions des autres Directives de la CEE établies dans ce
    domaine 2004/108/CEE.

    (conforme à la directive de la CEE 2006/42/CEE)

    Pour mettre en pratique dans les
    règles de l’art les prescriptions en
    matière de sécurité et de santé stipulées dans les Directives de la
    CEE, il a été tenu compte de la/des
    norme(s) et/ou de la/des spécification(s) technique(s) suivante(s) :

    Personne chargée du suivi du dossier technique :
    Ludger Lüttel

    EN ISO 13019
    Bad Oldesloe, 19.03.2012

    Dr. Rainer Bavendiek

    Director R&D

    153



  • Page 154

    Advanced Technology for a Cleaner, Better Environment

    Hako-Werke GmbH · Stammwerk und Hauptverwaltung
    Hamburger Str. 209-239 · D-23843 Bad Oldesloe ·  (04531) 806-0 · Fax (04531) 806-338

    88-20-2993

    Spitzentechnik für eine
    saubere und schönere Umwelt






Missbrauch melden von Frage und/oder Antwort

Libble nimmt den Missbrauch seiner Dienste sehr ernst. Wir setzen uns dafür ein, derartige Missbrauchsfälle gemäß den Gesetzen Ihres Heimatlandes zu behandeln. Wenn Sie eine Meldung übermitteln, überprüfen wir Ihre Informationen und ergreifen entsprechende Maßnahmen. Wir melden uns nur dann wieder bei Ihnen, wenn wir weitere Einzelheiten wissen müssen oder weitere Informationen für Sie haben.

Art des Missbrauchs:

Zum Beispiel antisemitische Inhalte, rassistische Inhalte oder Material, das zu einer Gewalttat führen könnte.

Beispielsweise eine Kreditkartennummer, persönliche Identifikationsnummer oder unveröffentlichte Privatadresse. Beachten Sie, dass E-Mail-Adressen und der vollständige Name nicht als private Informationen angesehen werden.

Forenregeln

Um zu sinnvolle Fragen zu kommen halten Sie sich bitte an folgende Spielregeln:

Neu registrieren

Registrieren auf E - Mails für Hako Citymaster 1250 wenn:


Sie erhalten eine E-Mail, um sich für eine oder beide Optionen anzumelden.


Holen Sie sich Ihr Benutzerhandbuch per E-Mail

Geben Sie Ihre E-Mail-Adresse ein, um das Handbuch zu erhalten von Hako Citymaster 1250 in der Sprache / Sprachen: Französisch als Anhang in Ihrer E-Mail.

Das Handbuch ist 3,75 mb groß.

 

Sie erhalten das Handbuch in Ihrer E-Mail innerhalb von Minuten. Wenn Sie keine E-Mail erhalten haben, haben Sie wahrscheinlich die falsche E-Mail-Adresse eingegeben oder Ihre Mailbox ist zu voll. Darüber hinaus kann es sein, dass Ihr ISP eine maximale Größe für E-Mails empfangen kann.

Andere Handbücher von Hako Citymaster 1250

Hako Citymaster 1250 Bedienungsanleitung - Englisch - 154 seiten


Das Handbuch wird per E-Mail gesendet. Überprüfen Sie ihre E-Mail.

Wenn Sie innerhalb von 15 Minuten keine E-Mail mit dem Handbuch erhalten haben, kann es sein, dass Sie eine falsche E-Mail-Adresse eingegeben haben oder dass Ihr ISP eine maximale Größe eingestellt hat, um E-Mails zu erhalten, die kleiner als die Größe des Handbuchs sind.

Ihre Frage wurde zu diesem Forum hinzugefügt

Möchten Sie eine E-Mail erhalten, wenn neue Antworten und Fragen veröffentlicht werden? Geben Sie bitte Ihre Email-Adresse ein.



Info